Mon espace personnel

Balade en bateau sur le lac Kariba

Après un safari au Hwange National Park, quelle bonne idée que de venir se relaxer sur les rives du lac Kariba, tout au nord du pays à la frontière avec la Zambie. Le grand classique au cours d'un voyage au Zimbabwe est la balade en bateau à la recherche de crocodiles, hippopotames et des milliers d’oiseaux à observer.

Un lac exceptionnel par ses dimensions 

Le lac Kariba est tout simplement le plus grand lac artificiel du monde. Imaginez un peu : il fait quatre fois la taille du lac créé pour édifier le nouveau barrage des Trois Gorges en Chine ! Le lac s’étire sur 220 km de long et 40 km de large, soit une immense masse d’eau de près de 200 milliards de tonnes. Grâce à ces travaux pharaoniques réalisés entre 1958 et 1963, le Zimbabwe génère aujourd’hui près de 2 000 mégawatts d’électricité avec ce seul barrage ! Près de 50 000 personnes furent déplacés pour sa réalisation, principalement des tribus Tonga, mais aussi de nombreux animaux.

La fameuse opération Noé

Le lac comprend 190 îles au Zimbabwe et 103 en Zambie. Lorsque les 5 580 km2 de terre aride furent immergés volontairement avec l'édification du barrage hydroélectrique, de nombreux animaux se sont retrouvés prisonniers sur des îles au milieu de l'immensité aquatique. En voyant certains animaux accrochés à des bouts de bois à la dérive, le ranger Robert Fothergill monta l'opération Noé pour sauver ces animaux de la noyade, avec les moyens du bord. En plus des antilopes et singes, il a fallu déplacer rhinocéros, éléphants et lions ! Il fut gravement blessé mais a il a survécu et réussi sa mission. Cette histoire m'a beaucoup touchée. Sur la pierre du monument dédié à cette action (dans la ville de Kariba), la liste complète de près de 5000 animaux sauvés est détaillée. 

Barrage de Kariba

Des oiseaux par milliers

Ce bouleversement géographique a créé dans cette région un écosystème inédit. Des nombreux poissons (près de 40 espèces) y vivent paisiblement de même que des crocodiles du Nil et des hippopotames réintroduits ici. Le temps fort de la visite du lac Kariba est le tour en bateau pour aller observer en journée les hippopotames endormis dans l’eau et les crocodiles qui semblent pétrifiés sur les rives du lac, ou encore des éléphants et des buffles qui prennent un bain rafraîchissant. On peut y observer près de 240 espèces d’oiseaux dont beaucoup sont en migration, notamment des aigles pêcheurs, hérons gris, hérons goliath, cigognes, cormorans, oies d’Egypte et vautours, aigles.... Le must est de louer un “houseboat”, une maison sur l’eau, pour profiter des levers et couchers de soleil sur le lac et être au plus près de la nature. Ou alors de faire un tour au Matusadona National Park.

Conseils pour la visite

Prenez un sac à étanche pour votre appareil photo, un téléobjectif (zoom) pour pouvoir prendre des photos d’oiseaux intéressantes (sinon c’est trop loin !), un antimoustique, chapeau, lunettes de soleil et l’indispensable paire de jumelles pour observer les animaux ! Si vous pouvez, rendez-vous là-bas pendant la fête en l’honneur de Nyaminyami, l’esprit de la rivière qui prend l’apparence d’un dragon avec une tête de poisson et un corps de serpent. La construction du barrage aurait séparé le dieu Nyaminyami de sa femme. Il est craint par les populations locales qui lui attribuent les accidents de noyade, et célébré chaque année en septembre.

Camille Griffoulieres
225 contributions
Mis à jour le 22 mars 2016