Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Parc de Talampaya

Infos pratiques sur Parc de Talampaya

  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Point de vue
  • Site Archéologique
  • Patrimoine Mondial de l'Unesco
  • Indispensable
  • Hors des sentiers battus
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 3 h de route de La Rioja
Quand partir ?
Entre avril et novembre
Durée minimum
Une demi journée

Avis des voyageurs sur Parc de Talampaya

David Debrincat Grand Voyageur
896 avis rédigés

A 80 km d’Ischigualasto et 216 de La Rioja, le parc Talampaya est difficile d’accès. Il est si beau que l’effort pour venir ici est vite récompensé.

Mon conseil :
L’excursion s’organise depuis La Rioja en la combinant avec Ischigualasto. Cela fait beaucoup de route en une journée. Je vous conseille de tout organiser à l’avance.
Mon avis

Le parc Talampaya est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa position géographique loin de tout décourage souvent les touristes en voyage en Argentine. J’ai eu du mal à organiser l’excursion depuis La Rioja mais j’ai adoré la visite. Comme quoi c’est un parc qui se mérite et je n’ai pas regretté les heures de trajet.

Dans ce désert perdu il fait généralement et allègrement plus de 45°. Le jour où je suis venu, Ischigualasto était exceptionnellementcouvert de neige. Même les guides prenaient des photos de ce paysage devenu féérique. Le long des 12 km du canyon, un ranger fait la visite à pied en 5 heures. Les gigantesques montagnes rouges montent à la verticale. Après les paysages lunaires d’Ischigualasto je me suis senti sur Mars. Dans la roche; les pétroglyphes sont extraordinairement bien conservés. Un souvenir inoubliable.

Je vous conseille de vous organiser au mieux et je suis sûr que vous adorerez cet hymne à la nature. Un ancien Président aurait dit « C’est beau mais c’est loin ! ». Immanquable !

Caroline Gourmaud Grand Voyageur
346 avis rédigés

Le Parc de Talampaya est un site paléontologique. Il se situe dans la province de San Juan, au nord de l'Argentine, à 75 km d'Ischigualasto et à 200 km de San Juan.

Mon conseil :
Le Parc de Talampaya est pauvre en végétation et est donc très exposé au soleil. En été, les températures atteignent facilement les 45°C : n'oubliez pas votre couvre-chef, votre crème solaire et votre bouteille d'eau !
Mon avis

Après avoir marché sur la Lune, dans le Parc Ischigualasto, bienvenue sur la planète Mars, dans le Parc de Talampaya ! Alors que son voisin a pour couleur dominante le gris, le site de Talampaya se pare de rouge et ocre, de quoi se donner quelques faux airs de far-west américain.

Le Parc de Talampaya est connu pour ses splendides canyons orangés, ses fossiles de dinosaures et ses peintures rupestres. On ne sait plus ou donner de la tête face à tant de trésors naturels ! Pour y accéder, je vous recommande de louer un véhicule depuis la ville voisine de Villa Union, à 60 km de là ou alors directement depuis San Juan, à 200 km du site.

Parmi les incontournables du parc : le canyon de Talampaya qui fait plus de 160 m de profondeur. J'avoue que j'ai eu quelques frayeurs en descendant à l'intérieur et j'ai fortement pensé au film 127 heures... Mention spéciale pour la Ciudad Perdida qui offre un jolie point de vue sur la vallée. 

A noter qu'à l'instar du Parc Ichigualasto, le Parc de Talampaya a été ajouté sur la liste des sites inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO en raison de ses fossiles de dinosaures uniques au monde.