Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

El Chalten, petit village star de l'écotourisme en Argentine

El Chalten est un petit village du Sud du pays, et plus précisément de Patagonie, qui se présente comme le point de départ de nombreux treks à faire lors d'un voyage en Argentine pour les passionnés de nature sauvage. Moins connu qu’El Calafate, El Chaltèn promet des panoramas de toute beauté, surtout entre octobre et avril, période à laquelle la météo est la plus clémente.

Bienvenue au Parc National Los Glaciares

El Chaltèn est le point de départ idéal pour plusieurs randonnées dans la région, notamment vers le Parc National Los Glaciares, à proximité du village. Ce parc de 539 300 hectares se partage entre des sommets glacés, des lacs miroirs et des forêts profondes. De quoi mélanger les décors naturels en un même lieu, bien qu’il faille penser à s’équiper comme il se doit contre une météo qui peut s’avérer brutale si l’on veut pouvoir en profiter pleinement. 

Les sentiers sont nombreux et la plupart des pistes de randonnées faciles d’accès. Ce n’est pas pour rien si El Chaltèn est considéré comme une capitale du trekking. Si une bonne condition physique est recommandée, pas besoin d’être un athlète pour réussir les parcours ! Sauf peut-être pour un des sommets, emblématique des environs…

Le Cerro Fitz Roy, proche d'El Chalten

L'aventure au Cerro Fitz Roy

À l’intérieur du Parc National Los Glaciares se trouve une montagne qui culmine à 3405 mètres d’altitude : le Fitz Roy. Depuis le village, 8 heures de marche sont nécessaires pour en faire l’ascension. Si les premières heures peuvent paraître simples, la dernière ligne droite avant d’atteindre le sommet et de profiter pleinement du point de vue demande beaucoup d’énergie. Sur le site, une pancarte conseille d’ailleurs à mi-chemin d’avoir une très bonne condition physique pour poursuivre sa route !

Si vous faites partie de ceux-là, vous aurez la chance de pouvoir observer de très près une montagne mythique de la Cordillère des Andes et les reflets bleus de son pic, qui lui valurent d’ailleurs d’être baptisée El Chalten du nom de la couleur de l’azur en langue Tehuelche. Mais on ne le répétera jamais assez : il est très important de se renseigner sur la météo – très changeante à cette altitude et dans cette région - pour ne pas regretter ses efforts : une vue couverte de nuages pourrait perdre de son intérêt sans toutefois altérer la grandeur de l’effort physique…

Laetitia Santos
32 contributions
Mis à jour le 28 juillet 2016