Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Swakopmund, station balnéaire sur la Baltique ?

Avant d’arriver à Swakopmund depuis Usakos, on traverse l’étendue désertique du Namib, qui longe le littoral. Et on ne peut que trouver étrange l’implantation d’une ville aujourd’hui consacrée aux loisirs en un tel endroit, a priori peu propice aux activités humaines.

Repos et loisirs à volonté

Swakopmund est une destination idéale pour se reposer ou se distraire quelques jours. C’est pour cette raison que les touristes y viennent nombreux, et que la communauté allemande et akrikaans y est importante. La longue plage de sable clair est particulièrement belle et, si l’eau est assez froide et que la présence de requins dissuade de s’y baigner, on peut s’y promener, y prendre un bain de soleil ou s’y distraire.

Même les équipements de la ville offrent de nombreuses occasions de se détendre ou de s’amuser : une piscine olympique, un aquarium, des salles de jeux et clubs de sports extrêmes, un casino, un spa… Les touristes, notamment ceux qui ont un portefeuille bien rempli, trouveront sans difficulté de quoi s’occuper ! Mais surtout, la ville elle-même, et son architecture originale, suscitera votre curiosité…

Vitrine architecturale coloniale

Swakopmund est l’une des principales villes coloniales fondées par les Allemands, à la fin du XIXe siècle. Alors que Walvis Bay, à environ 50 kilomètres au sud, est déjà un port colonial britannique actif, Adolf Lüderitz obtient d’un chef local la signature d’un acte de cession des terres à l’embouchure de la rivière Swakop, en 1884. Quelques années plus tard, la ville de Swakopmund voit le jour : elle sera le port colonial allemand du Sud-Ouest africain. La ville se développe peu à peu, et se voit dotée d’infrastructures nécessaires à son développement : un port de pêche, une jetée métallique (1914), une gare…

La Hohenzollernhaus, surmontée d'une statue d'Atlas

Après la guerre, les activités industrielles et portuaires sont transférées à Walvis Bay, tandis que Swakopmund développe ses activités balnéaires. Les nombreux bâtiments d’architecture victorienne (alors à la mode en Allemagne) bâtis par les colons avant-guerre inspirent de nouvelles constructions, si bien qu’une promenade dans la ville se transforme rapidement en cours d’architecture. Remarquez notamment : l’église luthérienne, la vieille caserne, le tribunal, la magnifique Hohenzollernhaus, reconnaissable à sa statue d’Atlas portant le globe terrestre, le Prinzessin Rupprecht Heim, la Woermannhaus, la gare ferroviaire…

Marie TSOUNGUI
219 contributions
Mis à jour le 12 février 2016