Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Potosí

Guide de voyage Bolivie

Infos pratiques sur Potosí

  • Rencontres locales
  • Montagne
  • Grottes
  • Lieu ou Monument religieux
  • Musées
  • Artisanat
  • Lieu ou Monument historique
  • Patrimoine Mondial de l'Unesco
  • Indispensable
4 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
A 4 h de Sucre en bus
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
1 à 2 jours

Avis des voyageurs sur Potosí

Joanna Pallud Grand Voyageur
30 avis rédigés

La ville est connue pour ses mines d’argent.

Mon conseil :
A part les mines, le marché de Potosi est très agréable à visiter. Il ne faut pas hésiter à se poser et à manger les bons petits plats proposés par les marchands.
Mon avis

Lors de mon voyage en Bolivie, je n’avais pas prévu de visiter Potosi. Arrivant d’Uyuni, Potosi était une escale parfaite avant d’aller à Sucre. Arrivée tard, j’ai été approchée par Eliane, une femme qui vendait des visites de la ville. Je lui ai donné rendez-vous le lendemain sans grande conviction à mon auberge de jeunesse. Le matin même, elle était présente et elle m’a proposé une visite des mines. J’ai donc accepté pour une visite le jour même et un départ pour Sucre le soir.

C’est son mari Carlos, ancien mineur, qui m’a servi de guide. Equipés comme les mineurs, nous nous sommes d’abord arrêtés à un magasin de matériel pour mineurs. J’y ai acheté des offrandes pour El Tio, le dieu des mines, ainsi que pour les mineurs. Durant 3 h, Carlos m’a beaucoup expliqué la vie des mineurs et le lien qu’ils entretiennent avec les lamas. J’ai croisé plusieurs mineurs plongés dans leur travail, entendu des explosions à la dynamite, ressenti la puissance du silence dans ces mines (une minute de silence dans le noir complet, c’est assez flippant) et essayé de comprendre l’esprit de la montagne. Ce fut une visite saisissante.

Caroline Gourmaud Grand Voyageur
346 avis rédigés

Véritable Eldorado au temps de la colonisation espagnole, la ville de Potosi est surtout connue pour ses mines exploitées depuis des siècles.

Mon conseil :
Avant de visiter les mines, n'oubliez pas de passer au marché aux sorcières de Potosi pour acheter un petit cadeau aux mineurs. Feuilles de coca, cigarettes... Ces petits présents adouciront leur dur quotidien.
Mon avis

J'ai beaucoup hésité à passer par la cité minière de Potosi. Mal à l'aise avec ce tourisme dit de la misère, je n'étais pas certaine de vouloir assister à ce triste spectacle. Les informations que j'avais prises ne présageaient rien de bon. Faisant fi de cet obscur tableau, j'ai pris la décision de constater par moi-même ces ouï-dire.

C'est donc avec une pensée émue pour les millions d'esclaves forcés pendant des siècles à extraire les minerais d'argent du Cerro Rico que je m'engouffre dans le labyrinthe des galeries souterraines. Dans la mine sans air, il fait une chaleur écrasante. Le guide nous fait signe d'avancer dans la pénombre, seulement éclairés par nos lampes frontales. Pour ne pas se cogner contre la paroi, il faut courber l'échine.  Je tiens le coup en me disant que c'est le lot quotidien des travailleurs des profondeurs.

Après un kilomètre parcouru en rampant dans l'eau, nous apercevons les premières gueules noires. Tandis que certains creusent la roche à coups de piques et de pioches, d'autres poussent des wagons remplis de pierres. Pour tenir le coup, les mineurs de Potosi boivent de l'alcool à 96 degrés et mastiquent des feuilles de coca. Arrivés au fond du boyau, nous faisons une halte pour voir le Tio, le diable de la mine. Très superstitieux, les mineurs le vénèrent et lui font régulièrement des offrandes. 

Au bout du tunnel, le soleil brille, la fin de l'enfer est proche. Je reste sans voix face aux conditions de travail de ces gamins boliviens. Voilà à quoi ressemble l'univers de Germinal. Malgré cela je vous conseille cette visite, ce fut l'expérience la plus marquante de mon séjour en Bolivie.  

David Debrincat Grand Voyageur
896 avis rédigés

A presque 4100 mètres d'altitude, la ville de Potosi vit encore aujourd'hui sur son passé qui fit d'elle une ville riche et réputée dans le monde entier.

Mon conseil :
Il ne faut pas manquer une visite dans les mines de Potosi. Une expérience riche et poignante à ne rater sous aucun prétexte.
Mon avis

En venant à Potosí lors de mon voyage en Bolivie, j'ai commencé par une visite de la ville en elle même avant d'aller dans les mines. Voilà ce que j'y ai vu. La plaza 10 de Noviembre est jolie. Elle est bien sûr bordée de la cathédrale et d’autres édifices comme la municipalité et des demeures des propriétaires des mines. La calle de Hoyos est particulièrement belle avec ses façades colorées. Mais la vraie richesse de Potosí c’est son passé. Potosí était si prospère que Charles Quint lui donna pour devise « Je suis la riche Potosí, le trésor du monde, la reine des montagnes et la convoitise des rois ». Rien que ça. Au XVIIe siècle Potosí était aussi peuplée que Paris. Potosí était un eldorado. A tel point que Cervantès fit dire à Don Quichotte « Vale un Potosí ». L’expression est restée si célèbre que les Boliviens mettent des autocollants portant la maxime sur leurs voitures.

Aujourd'hui, si vous êtes ici c'est surtout pour entrer dans l'une des mines du cerro. Voilà qui sera sans aucun doute le moment le plus poignant et le plus touchant de votre séjour ici. Tout commence par un tour au marché. Pour offrir aux mineurs, il faut acheter des feuilles de coca, des sodas et même… de la dynamite. Enfin le moment tant attendu arrive. Baissez la tête et pénétrez par l’entrée noire de l’une des 200 mines du cerro Rico. Les tunnels s’agencent sur 17 niveaux et s’enfoncent jusqu’à 450 mètres de profondeur. Nous progressons pliés en deux, montons à des échelles glissantes par des passages étroits. Le plafond est si bas que nous cognons sans cesse nos têtes. Sans les casques nous nous fracasserions le crâne à plus d’une reprise. Malgré tout l'atmosphère n'est pas si irrespirable. Vous irez rendre visite à El Tío, le diable de la mine, vous rencontrerez des mineurs en plein travail et avec un peu de chance vous sentirez toute la mine trembler pendant une explosion. Inoubliable !

Circuits et séjours Potosí