Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Laguna de Guatavita

Infos pratiques sur Laguna de Guatavita

  • Montagne
  • Lac
  • Lieu ou Monument religieux
  • Musées
5 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 1h30 en bus depuis Bogota
Quand partir ?
De juin à septembre et de décembre à février
Durée minimum
1 à 2 jours

Avis des voyageurs sur Laguna de Guatavita

Melanie Denef Grand Voyageur
12 avis rédigés

A 1h30 au Nord de Bogota, le blanc village de Guatavita est une halte agréable pour un week-end prolongé. C’est aussi là que se trouve la lagune de Guatavita, à l’origine de la légende d’El Dorado et du mythe originel des Muiscas ou Chibchas.

Mon conseil :
N’hésitez pas à camper dans les vallées, les habitants seront ravis de vous indiquer les meilleurs spots de camping sauvage. Pour une vue panoramique, visez le sommet du colisée. Attention, les nuits sont fraiches.
Mon avis

Pas loin de Bogota, j’ai eu l’occasion d’y aller plusieurs fois, seule et accompagnée. La ville est particulièrement jolie, avec ses maisons aux murs blancs, son colisée et sa grande place accueillant régulièrement des évènements festifs (danses traditionnelles, spectacles donnés par les enfants de l’école primaire, marchés artisanaux). Promenez-vous aux alentours de la ville en direction de la lagune de Guatavita : au cours de cette balade champêtre, vous tomberez sur une lagune aux eaux turquoise riche en légendes.

De la lagune seraient sorties la déesse Bachué et son enfant, géniteurs mythiques de la civilisation Chibcha. On raconte qu’après avoir repeuplé la terre, Bachué et son fils incestueux auraient replongé dans ses eaux en se transformant en serpent. Depuis, seul le cacique des Chibchas fut autorisé à pénétrer ses eaux, se couvrant le corps de boue et d’or à l’occasion. De là est née la légende de l’El Dorado (« le doré »), lac rempli d’or à la recherche duquel bon nombre d’aventuriers sont morts sans jamais le trouver.