Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Ibarra

Infos pratiques sur Ibarra

  • Sport Nautique
  • Lac
  • Fêtes et festivals
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 22 km au nord de Otavalo en bus
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
2 à 3 jours

Avis des voyageurs sur Ibarra

Sylvia Rambaud Grand Voyageur
9 avis rédigés

Ibarra est une ville au climat agréable au coeur de la Sierra. Son altitude de 2.225 m lui permet d'avoir des hivers doux et des étés pas trop chauds. C'est une ville où il fait bon vivre notamment grâce à ses spécialités culinaires et son climat.

Mon conseil :
Dégustez la colada morada, la spécialité du 2 Novembre pour les fêtes des morts, et allez vous promener dans les cimetières. C'est une fête locale mystique et très animée.
Mon avis

Ibarra est une ville métissée au coeur de la province d'Imbabura. Quechuas, Africains et métisses se partagent le quotidien. La ville a conservé un certain style colonial et chrétien (nombreuses églises) et ses ruelles blanches lui ont donné le nom de "ville blanche". A la tombée de la nuit, les éclairages bleus et jaunes de la catédrale de Pedro Montcayo mettent en avant son architecture du XIXe siècle. A ne rater sous aucun prétexte !

Lors de votre séjour à Ibarra, je vous conseille également le marché autour de l'Obélisque où vous pourrez déguster, sur des stands de nourriture ambulants, des jus de fruits frais et du " mote con caso ". Au centre, les helados de palla et " el pan con leche " du quartier de Caranqui (à 2 km d'Ibarra en bus) m'ont beaucoup plu. N'hésitez pas justement à aller vous promener dans ce quartier où j'ai découvert de belles maisons colorées avec le volcan Imbabura comme toile de fond.

Enfin, si vous avez le temps, faire du pédalo ou de la voile sur le lac Yaguarcocha sera une bonne bouffée d'oxygéne pour tous les amateurs de sports nautiques. Si vous voulez aller plus loin, je vous conseille de prendre le bus devant le marché et de monter à l'Esperanza, un quartier sur les hauteurs d'Ibarra. Là haut vous attend une magnifique hacienda et une vue (quand le ciel est dégagé) sur le volcan Cayambe.

Stéphanie Charbit Grand Voyageur
94 avis rédigés

A mi-chemin entre Quito et la frontière colombienne, Ibarra, « la ville blanche » comme on l’appelle, est une petite ville charmante et agréable à découvrir le temps d’une journée ou deux en Équateur.

Mon conseil :
Plusieurs glaciers tenus par la famille Suarez font l’honneur de la ville et de la région. N’hésitez pas à franchir leur porte pour une pause gourmande.
Mon avis

Après Otavalo et avant de redescendre sur Quito, je décide de me rendre à Ibarra qui a bonne presse. A seulement 2 225 m d’altitude et entourée de montagnes, je suis effectivement sous le charme de la ville que je découvre à pied le temps d’une journée.

Le centre n’est pas bien grand et possède d’anciens bâtiments coloniaux, quelques églises et de nombreux parcs dans lesquels il fait bon de se poser simplement pour observer les gens.

Les rues sont tranquilles et l’ambiance détendue. Il y a des fils électriques partout, ça gâche un peu l’harmonie des rues mais bon. Je ne termine évidemment pas ma journée sans aller goûter aux fameuses glaces de la famille Suarez, je ne suis d’ailleurs pas la seule, la réputation de cette famille de glaciers allant bien au-delà des frontières de la ville !

Circuits et séjours Ibarra

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage