Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Chakhrisabz, la patrie du héros conquérant Tamerlan

Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1993, Shakhrisabz est certes moins célèbre que Samarcande et Boukhara, c’est cependant une petite ville où une journée est suffisante pour en découvrir les merveilles et réaliser une très agréable promenade.

Le grand conquérant, héros national, Tamerlan, est né à Shakhrisabz au XIVe siècle. Si nombre de touristes étrangers ne prennent pas la peine de s’y arrêter, ce n’est pas le cas des Ouzbeks qui vénèrent ce personnage. Ils sont en nombre le jour où je me rends dans la ville, alors que le temps est particulièrement froid et maussade, peu propice à la promenade !

Les ruines du Palais Blanc

Il ne subsiste que quelques ruines – le portail d’entrée - du palais Ak Saray, le « palais blanc », conçu par et pour Tamerlan. Elles laissent pourtant entendre la magnificence et la richesse du projet original, pour lequel le héros avait mobilisé les meilleurs artisans. Les couleurs bleu, vert et or dominent sur les mosaïques. Il faut faire travailler son imagination pour envisager les dimensions monumentales de la construction. Au passage, être accompagné d’un guide est plus que recommandé pour cette étape.

Après une pause thé vert pour se réchauffer – en hiver – ou se désaltérer, il est temps de repartir à la découverte de la ville. On poursuit sur la thématique Tamerlan, en réalisant l’indispensable photo souvenir devant la statue érigée en son honneur puis en visitant sa crypte, à la décoration on ne peut plus simple.

Le mausolée Dorous Siadat

Indispensable à découvrir également, le mausolée Dorous Siadat où sont enterrés deux des fils de Tamerlan, pour qui il a fait construire l’édifice : Oumar Cheikh et son préféré, Jehangir. A proximité immédiate : la mosquée Hazrali Imom.

Tombeau dans l'ensemble Dorout Tilovat

Avant de reprendre la route, direction l’ensemble Dorout Tilavat, sans doute le mieux conservé de la visite. Il comprend la mosquée Kok Goumbaz, construite au XVe siècle par Ouloug Beg, petit-fils de Tamerlan, notable pour son magnifique et imposant dôme bleu – qui donne son nom à l’édifice - en céramiques turquoise, ainsi que deux mausolées. S’il vous reste un peu de temps et d’énergie, faites un petit tour au bazar.

Amélie Perraud-Boulard
66 contributions
Mis à jour le 9 mars 2016