Mon espace personnel

Moment détente à Ferghana

Ferghana n’est souvent considérée que comme une porte d’entrée pour découvrir la vallée éponyme et des villes plus touristiques telles que Kokand, Kouva ou Marguilan. Ville moderne, sans grands points touristiques importants à visiter, son atmosphère n’en est pas moins des plus agréables. Un lieu parfait pour faire une petite pause après avoir parcouru les merveilles ouzbèkes à un rythme trépidant.

Ferghana, ville verte

En arrivant à Ferghana, ne vous attendez pas à découvrir les merveilles de Boukhara et de Samarcande. Fondée dans la deuxième moitié du XIXe siècle, les influences dans la construction de la ville sont plus à chercher en Russie que dans la tradition des cités ouzbèkes musulmanes. On retrouve notamment les grandes avenues dégagées semblables à celles de Tachkent, mais beaucoup plus d’espaces arborés. Les habitants de la ville seront d’ailleurs très fiers de vous apprendre que Ferghana est considérée comme la ville la plus verte d’Ouzbékistan. Il est très agréable d’aller faire un tour au parc Al-Ferghani, nommé ainsi en hommage à l’astronome du IXème siècle originaire de Kouva. Sa statue vous accueillera d’ailleurs à l’entrée du site.

On peut prolonger la promenade en se rendant au Théâtre régional, construit dans l’ancienne demeure du général Skobeliov. Pause déjeuner dans une chaïkhana où l’on se régale d’un plov ou de brochettes de viandes accompagnées de tranches d'oignons et d’une soupe. Le tout copieusement arrosé de thé bien évidemment.

Incontournable : le marché

Un des marchés les plus agréables en Ouzbékistan

Puis dernière étape : le bazar. Sans doute l’un des plus authentiques du pays puisque vous n’y croiserez très probablement pas un touriste. S’accumulent sur les étals pastèques, melons, fruits secs, sacs de riz, petits bonbons ronds au fromage sec… un éclatement de couleurs et d’odeurs qui ne peuvent pas laisser insensible le visiteur ! Si vous disposez d’encore un peu de temps, pourquoi ne pas vous rendre au musée régional où sont exposés des objets retrouvés dans la vallée durant les fouilles archéologiques, des céramiques de Richtan et des soieries teintées recouvertes de motifs : une visite rapide mais qui vaut la peine.

Mais Ferghana est surtout le parfait point de départ pour aller visiter les villes alentour qui ont fait la réputation de la vallée : Kokand, Richtan, Kouva, Marguilan ou encore Andijan.

Amélie Perraud-Boulard
66 contributions
Mis à jour le 16 mars 2016