Mon espace personnel

L'île d'Iriomote, entre mangroves et poissons tropicaux

A 200 km de Taïwan, l'île d'Iriomote est la deuxième plus grande île de l'archipel des Yaeyama, dans la région d'Okinawa. Elle est réputée au Japon pour ses fonds marins et sa forêt primaire qui recouvre 90% du territoire.

Pour accéder à l'île d'Iriomote, il faut prendre un ferry depuis Ishigaki pendant environ une heure. En cas de typhon, le transport peut être annulé. L'anglais est peu parlé, mais les habitants tentent toujours de communiquer avec vous. Une fois sur place, vous pouvez vous déplacer en vélo, ou en louant une voiture (le permis international traduit en japonais est nécessaire).

Plages et récifs coralliens

Les plages de sable blanc de l'archipel de Yaeyama sont réputées et très agréables. Quand vous y allez, n'oubliez surtout pas la crème solaire, le soleil étant particulièrement fort dans cette région du Japon. Sur la plage, on peut trouver une grande quantité de pagures (ou bernard-l'hermites), de toutes tailles, que l'on peut observer en train de quitter une coquille pour se battre pour une autre. Les petits crabes sont également abondants.

Entre l'île d'Ishigaki et celle d'Iriomote se trouvent les plus grands massifs coralliens du Japon. Les poissons tropicaux sont extrêmement nombreux, à quelques dizaines de mètres de la plage. Plusieurs plages sont réputées pour le snorkelling, et des échoppes proposent palmes, masques et tubas à la location. Si vous voulez nager sans palmes, prévoyez des sandales en plastiques, car les rochers et les coraux peuvent s'avérer très coupants. Les bancs de poissons sont très familiers et curieux avec les humains, ils n'hésitent pas à venir, et à vous téter le doigt !

Il y a plusieurs sites intéressants pour la plongée. On peut observer en quantité plus ou moins importante selon l'époque de l'année, gorgones, poissons clown, anémones, bancs de poissons tropicaux, raies mantas, tortues, coraux peuplés de vie...

Dans la forêt tropicale

L'île est couverte à plus de 90% d'une jungle luxuriante. Il existe différents circuits pour découvrir la forêt et les mangroves, avec des difficultés variables de façon à ce que chacun y trouve son compte. On peut faire des circuits à pied, en kayak ou en canoë sur les rivières bordées de mangroves, et les cascades sont fréquentes au cœur de la forêt tropicale. 

Jungle à Iriomote

La flore et la faune sont très riches et diversifiéesLe crabe des cocotiers qui vit sur cette île peut être extrêmement impressionnant, il s'agit du plus gros crustacé terrestre, capable d'atteindre un mètre d'envergure pour 17 kg. L'animal peut monter en haut des arbres et briser une noix de coco avec ses pinces. J'en ai vu quelques-uns à la tombée de la nuit, ils mesuraient une trentaine de centimètres maximum, et étaient plutôt craintifs. Le chat d'Iriomote est une espèce de félins vivant uniquement sur l'île et ressemblant à un chat-léopard qui a été découverte au XXe siècle. Il est particulièrement rare, une centaine de spécimens seulement, et est craintif, les personnes réussissant à l'apercevoir sont très chanceuses.

La première association d'écotourisme japonaise a été fondée sur Iriomote, pour protéger la nature exceptionnellement riche de l'île et pour transmettre le mode de vie traditionnel, en harmonie avec la nature. 

Iriomote est un des plus beaux endroits de la région d'Okinawa, quelques jours passés sur place vous permettront d'apprécier les sites de plongée et les randonnées dans la jungle. Vous y découvrirez un Japon différent de celui que vous verrez pendant le reste de votre voyage au Japon, plus sauvage et avec des paysages à part.

Marielle Awad
138 contributions
Mis à jour le 11 février 2016