Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

La cuisine du Japon en 7 spécialités et restaurants

Du boeuf de Kobe au thé matcha, la cuisine japonaise est un véritable voyage pour les papilles. Raffinée et subtile, elle est aussi d’une grande variété et évolue au fil des saisons en gardant toujours une fraîcheur impeccable.

Avec le plus grand nombre de restaurants étoilés au monde, le Japon offre une myriade de restaurants aux menus alléchants où s’initier à sa gastronomie.

Alors choisissez le vôtre, attablez-vous et savourons sans plus tarder la cuisine japonaise en 7 spécialités et adresses coup de cœur.

La kaiseki, la cuisine japonaise dans toute son élégance

Premier service d'un Kaiseki

La cuisine kaiseki prend son origine il y a plusieurs siècles, à l’époque de la cérémonie du thé. Des petits mets fins de saison étaient alors servis en accompagnement. Aujourd’hui, c’est un repas gastronomique japonais composé de plusieurs services. Une succession de bouchées délicieuses aux saveurs surprenantes, de couleurs et de poésie. Chaque détail compte, aucun plat ne se ressemble et tout est fait dans l’art de la cuisine japonaise traditionnelle.

Nos adresses :

Si rien ne vaut un kaiseki dégusté en yukata dans le ryokan de votre choix, voici deux établissements étoilés de Kyoto :

  • Owatari : 570-265 Gionmachi Minamigawa, Higashiyama Ward.
  • Gion Nishikawa : 473 Shimokawaracho, Higashiyama Ward.

Udon, soba ou ramen : initiation aux nouilles japonaises

Eléments séculaires de la cuisine japonaise, les nouilles sont l’ingrédient de base de nombreuses soupes aux bouillons et accompagnement très variés. Comme c’est bon et peu onéreux, on en mange aux 4 coins du pays, chaudes ou froides (sauf les ramen), en les aspirant dans les règles de l’art !

Voici les trois types de nouilles japonaises les plus répandues :

  • les udon : à base de froment, de diamètre assez important et de couleur blanche
  • les soba : à base de sarrasin, plutôt fines
  • les ramen : à base de froment et œuf, de couleur jaune, historiquement importées de Chine.

Notre adresse :

Le restaurant Kamachiku, à Tokyo.

2-14-18 Nezu, Bunkyo-ku.

Sushis et sashimis, le classique indémodable

Sushis et Sashimis

Avant toute chose, il faut vanter la fraîcheur du poisson japonais. On a beau avoir mangé un menu sushis des dizaines de fois, peu de restaurants japonais en France nous préparent à l’explosion en bouche de ces tranches de poisson cru, accompagnées de riz (à la cuisson et la texture parfaites), de wasabi, de gingembre et de sauce soja. Un grand classique de la cuisine japonaise à redécouvrir sur place !

Notre adresse :

Pour une folie sushi, le Sushi Kanesaka à Tokyo.

8-10-3 Ginza, Chuo.

Les dorayakis, les délices de Tokyo

Douceurs typiques de la capitale japonaise, les dorayakis ressemblent à deux ronds de pâte en forme de pancakes fourrés à l’anko, la pâte de haricots rouges sucrée. Un vrai délice qui fait le régal des écoliers à la sortie des classes!

Notre adresse :

Usagiya, la pâtisserie la plus réputée de Tokyo.

1-10-10 Ueno, Taito-ku

Le matcha dans tous ses états

Thé matcha

Le matcha - ce thé vert typiquement japonais - est une institution au pays du Soleil levant. C’est en réalité une poudre de thé vert moulu au goût amer unique. Le matcha est plein de vertus et peut vite devenir votre boisson quotidienne, un brin mousseuse et très savoureuse. Pour les réfractaires à l’amertume, ne résistez pas à la glace et aux mochis au matcha.

Notre adresse :

Si vous avez l’occasion, assistez à la cérémonie du thé à Kyoto à la maison de thé Camellia. Magique !

Le boeuf : wagyu ou Kobe ?

Le wagyu signifie littéralement le bœuf japonais, il est donc élevé au Japon, 100% japonais et très tendre grâce à son persillage important (des filaments de gras intramusculaires). On compte 4 races, dont la Japanese Black, celle du fameux bœuf de Kobe. Élevés dans le Hyogo, la région de Kobe, ces bœufs sont traités et nourris selon des méthodes très cadrées. Résultat, une viande ultra fondante et savoureuse, au goût de noisette prononcé, et à la réputation internationale.

Notre adresse :

Le quartier de Sannomiya à Kobe. La viande de Kobe est chère, préférez le déjeuner pour bénéficier de prix plus accessibles.

L’okonomiyaki, un repas dans une crêpe

Spécialité de la région d'Osaka et Hiroshima, l’okonomiyaki est une crêpe japonaise garnie de nombreux ingrédients, cuite sur une plaque chauffante et recouverte d’une sauce légèrement sucrée. Littéralement, “okonomiyaki” signifie “ce que vous souhaitez griller”. Chaque famille et restaurant a donc ses propres recettes aux porc, crevettes, légumes, œuf... A tester partout où vous irez !

Notre adresse :

Le Nagata-ya, à Hiroshima.

Shigeishi bldg 1F, 1-7-19, Otemachi, Naka-ku.

Camille Veillard
14 contributions
Mis à jour le 6 juin 2018
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage