Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Désert de Gobi

Guide de voyage Mongolie

Infos pratiques sur Désert de Gobi

  • Rencontres locales
  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Etape de randonnée / Trek
  • Désert
  • Montagne
  • Cheval
  • Patrimoine Mondial de l'Unesco
  • Indispensable
4 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
A 6 h de bus minimum d'Oulan-Bator
Quand partir ?
En été
Durée minimum
3 à 5 jours

Avis des voyageurs sur Désert de Gobi

Clara Favini Grand Voyageur
100 avis rédigés

Le désert de Gobi s’étend du nord de la Mongolie intérieure, région autonome de la Chine, au sud de la Mongolie, sur une surface estimée à 1 300 000 km² (rien que ça !).

Mon avis

Ce désert fascinant – l’un des plus grands et des plus rudes au monde – constituait jadis une étape de la légendaire Route de la Soie .

Presque entièrement recouvert de pierres (et non de sable, contrairement aux idées reçues), le désert de Gobi décline une large palette de paysages, des dunes de sable aux montagnes en passant par les plaines immenses et les steppes désertiques, ponctuées ça et là d’oasis et de lacs.

Depuis Pékin, il est possible de rejoindre en train ou en avion les villes de Baotou, Hohhot ou Jining, aux portes du désert de Gobi. Le Transmongolien, variante du mythique Transsibérien, relie même Jining à Oulan-Bator, la capitale mongole, en traversant le désert. Amateurs de trek et de randonnée, partez explorer les pistes du Gobi à pied, en 4x4, à cheval ou même à dos de chameau !

Marc Sigala Grand Voyageur
101 avis rédigés

Le désert de Gobi est l'un des plus grands déserts du monde. Situé entre le nord de la Chine et le sud de la Mongolie, il couvre près d'un tiers du territoire mongol.

Mon conseil :
Le désert de Gobi est extrêmement vaste, aussi visez deux ou trois sites spécifiques et organisez vos pérégrinations à partir d'eux. Pensez au fait que la plupart des endroits du Gobi sont peu fréquentés et que les trajets sont en fonction de la demande.
Mon avis

Lors de votre passage en Mongolie, l'immensité du terrain de jeux devrait vous forcer à ne pas être trop gourmands. Les trajets peuvent y être très longs et compte tenu des conditions de circulation, les imprévus ne sont pas rares. J'ai pu facilement organiser des allers-retours dans le désert à partir d’Oulan-Bator, puis j'ai pu y circuler en jeep, à cheval ou à dos de chameau (moyen de transport que je vous recommande, c'est le véhicule naturel des nomades qui vivent là).

Je conseille de viser les montagnes de Gurvan Saikhan, les falaises flamboyantes de Bayanzag, ou encore le canyon de Tollin Am, où l'on peut apercevoir d'énormes blocs de glace en plein été. Le plus impressionnant, pour moi, reste la traversée les dunes de Khongoryn Els, véritables montagnes de sables qui s'étalent sur plus de 180 km de long. Les amateurs d'archéologie pourront y trouver d'importants sites fossiles (forêt pétrifiée, œufs et squelettes de dinosaures).

Marie Cavalié Grand Voyageur
28 avis rédigés

Le désert de Gobi ne laisse pas insensible tant la diversité de ses paysages est incroyable. Une véritable inspiration perpétuée par une palette de couleurs impressionnante.

Mon conseil :
Préparez bien votre voyage à l’avance car la Mongolie, si l’on voyage seul et sans moyen de locomotion, n’est pas un pays où l’on peut se donner le luxe d’improviser. Je l’ai amèrement constaté.
Mon avis

Le Gobi est sans doute un des lieux les moins peuplés au monde, où l’on croise plus d’animaux que d’êtres humains. Durant mon périple en Mongolie, hormis les sites touristiques comme les glaces de Yolyn Am, je n’ai pratiquement croisé personne. Il faut dire que le désert est spécial, entre les steppes arides, les montagnes, les dunes qui s’étendent sur des kilomètres et les pierres qui recouvrent bien plus souvent le sol que le sable. En ce qui me concerne, je suis essentiellement restée dans le désert de pierres et dans les montagnes avoisinant Yolyn Am.

Le désert de pierres est plutôt hostile, entre la chaleur et le soleil qui brûlent la peau, les immensités plates et arides où seules quelques pousses tentent péniblement d’émerger ici et là. A contrario, en grimpant sur les petites montagnes de Yolym Am, les paysages sont plus vallonnés et harmonieux, avec au loin de belles dunes de sable. Pensez toutefois à vous équiper d'habits chauds car les nuits sont aussi fraîches que les journées sont chaudes.

Le Gobi est aussi un bel endroit pour observer les animaux, entre les chevaux, les chèvres, les yaks et les chameaux, la faune y est bien diversifiée !

Circuits et séjours Désert de Gobi