Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Arkhangai

Infos pratiques sur Arkhangai

  • Lieux de méditation
  • Rencontres locales
  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Etape de randonnée / Trek
  • Campagne
  • Montagne
  • Rivière / Fleuve
  • Lac
  • Chute d'eau
  • Cheval
  • Lieu ou Monument religieux
  • Site Archéologique
  • Patrimoine Mondial de l'Unesco
  • Indispensable
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 7 h de bus d'Oulan-Bator
Quand partir ?
Hors saison touristique
Durée minimum
Une semaine

Avis des voyageurs sur Arkhangai

Marc Sigala Grand Voyageur
101 avis rédigés

L'Arkhangai, région centrale, fait la transition entre l'étouffant désert de Gobi, au sud, et la taïga sibérienne au nord. Elle est constituée de forêts (rares en Mongolie), de steppes, et d'un mélange de vallons et de montagnes accidentées.

Mon conseil :
La ville de Tsetserleg est un bon point de départ pour rayonner sur la région. Le lieu a ses atouts propres et vous permettra d'envisager sereinement vos pérégrinations dans les alentours.
Mon avis

L'Arkhangai est une région intéressante pour poursuivre votre voyage en Mongolie. Au sud, le massif du Khangaï, dont le point culminant s'élève à 3 300 m d'altitude, est tout à fait accessible. Avant de le rejoindre, je me suis d'abord rendu aux sources d'eau chaude de Tsenkher, que je vous conseille d'aller voir. Des taxis s'y rendent de Tsetserleg, mais les plus motivés pourront s'y rendre en vélo (un peu moins de trente kilomètres).

Parmi les choses les plus intéressantes de la région, je conseille le parc national Khorgo-Terkhiin Tsagaan Nuur, à l'ouest, qui abrite le fameux grand lac blanc (Terkhiin Tsagaan Nuur), un grand lac d'eau douce encerclé de champs de lave et de forêts de pins, une ambiance merveilleuse. Vous avez également la possibilité de vous rendre au parc national de Khanaï Nuruu, tout à fait au sud de Tseterleg, magnifique lui aussi.

Charlotte Rapp Grand Voyageur
14 avis rédigés

L'Arkhangai est un magnifique aimag ou province du centre de la Mongolie, riche en lacs et forêts. On peut traduire son nom mongol par Khangai du Nord, car il englobe le partie haute de la chaîne des Monts Khangaï. 

Mon conseil :
Choisissez vous un ami cheval, c'est la façon la plus naturelle et la plus simple pour rentrer au cœur de cet endroit fabuleux, à la rencontre de son peuple exceptionnel.
Mon avis

Au départ de Karakorum ou de sa capitaleTsetserleg, j'ai parcouru l'Arkhangai pendant plus de deux mois durant et j'en garde un souvenir hors du commun, un sentiment de liberté et d'humilité face à ses étendues immenses habitées par ses seuls nomades.

Khangai en langue mongol décrit un écosystème de steppes boisées de conifères et de quelques feuillus. Cette steppe plate, encadrée d'immenses falaises abruptes ou taillée parfois de profonds canyons, laisse place, plus au sud, aux montagnes, riches en lacs et en fleurs ou encore, à d'étonnantes formations volcaniques comme poussées des entrailles de la terre. Province de la vallée de l'Orkhon, traversée également par les rivières Chuluut et Tamir,  elle compte aussi de nombreuses sources d'eaux chaudes et un vaste patrimoine culturel.

Les canyons et les paysages grandioses de l'Arkhangai sont à l'image de leur pays ; on sait lorsqu'on y arrive mais pas quand l'on en sortira... Prudence donc  ! Même vigilance pour l'eau, car si dans certains endroits, coule de l'eau fraîche et cristalline, vous seriez surpris par d'autres asséchés, où des milliards de mouches et moustiques tournent au dessus d'une eau croupie !  

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage