Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Pokhara, capitale du trek

Le trekking est l’activité numéro un à pratiquer au cours d’un voyage au Népal. Pour les plus belles des randonnées, c’est à Pokhara que tout se passe.

La capitale du trek...

Ce n’est un secret pour personne, le Népal est LE pays du trekking et de la haute montagne. Après tout, le toit du monde, l’Everest, avec ses 8 848 mètres d’altitude, est népalais. Pokhara, c’est réellement la capitale du trek.

Depuis le terrible et si meurtrier tremblement de terre qui a secoué le pays en 2015, les 200 kilomètres que vous parcourrez au cours de votre voyage au Népal entre la capitale Katmandou et la capitale du trek Pokhara vous paraîtront être toute une aventure. En bus, il faut facilement compter 8 heures de trajet au bas mot. Heureusement, pour rendre la route moins pénible, vous pourrez admirer de l’autre côté de la fenêtre des paysages absolument magnifiques. Si la route vous effraie, que vous ne disposez pas de beaucoup de temps devant vous ou que tout simplement vous souhaitez voyager avec un minimum de confort, le trajet en avion vous fera gagner un temps précieux puisqu’il ne prend pas plus de 25 minutes.

Une fois sur place, vous pourrez aller vous dégourdir les jambes dans les Annapurnas. L’avantage est que d’ici, il y a forcément la randonnée qui correspond à votre niveau. De la simple balade autour du superbe lac de la ville à la course aux sommets dépassants les 7 000 mètres d’altitude, vous trouverez sans peine votre bonheur. De quelques heures à plusieurs jours, les nombreuses agences sauront s’adapter à votre demande.

A Pokhara

... mais pas seulement

En attendant de partir en trek ou pour décompresser à votre retour, Pokhara offre le calme de son lac sur les bords duquel il fait bon admirer le lever ou le coucher du soleil. Quand les montagnes se reflètent dans les eaux claires, l’instant est magique.

Vous pourrez aussi visiter les quelques musées de la ville comme par exemple l’International Mountain Museum, l’Annapurna Regional Museum, le Tamu Kohibo Museum ou le Pokhara Museum. N’hésitez pas non plus à aller faire vos achats de souvenirs au camp de réfugiés tibétains de Tashiling.

Les sportifs accomplis et les amateurs de sensations fortes iront sagement taper quelques balles au golf ou feront une expédition en VTT, survoleront la région en ULM ou en parapente. Concernant cette activité, il est même possible de voler avec des faucons. L’expérience est unique et bien évidemment magique et inoubliable.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 25 février 2016