Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Belem de Para, porte d'entrée vers l'Amazonie

La visite de la capitale de l’Etat de Para m’avait été recommandée par un ami brésilien. C’est donc à Belem que j’ai commencé ma découverte de l’Amazonie. Entre nature flamboyante, architecture coloniale et dynamisme d’une grande ville, je suis tombée sous le charme de cette cité portuaire.

La découverte de la flore amazonienne

Des manguiers qui bordent les avenues, des palmiers le long de l’estuaire, pas de doutes à Belem, la forêt amazonienne est intégrée à la ville. La nature exubérante associée à la vie urbaine se retrouve quasiment dans tous les quartiers de la ville et lui confère un charme que je n’ai retrouvé dans aucune autre ville brésilienne. Les amateurs de fruits exotiques seront particulièrement ravis de se rendre dans le plus grand marché de la ville, le Ver o Peso.

Situé prés de l’ancien port, ce marché d’une superficie de 26 000 métres carrés permet aux visiteurs de découvrir les épices et les fruits de la région. Si vous n’en avez pas encore eu l’opportunité, le marché de Belem est l’endroit idéal pour découvrir l’Açai. Le fameux fruit de la forêt, dégusté dans tout le Brésil en sorbet ou en jus, a été l’une de mes découvertes culinaires préférées.

A 15 kilomètres de Belem, si vous n’avez pas la possibilité de vous enfoncer dans l’Amazonie, le parc ecologique de Belem “Gunnar Vingren" donne un premier aperçu de la faune et de la flore sauvages. 14 km de randonnées au milieu de la flore locale avec une vue magnifique sur le canal Sao Joaquim. Ce lieu est idéal pour ceux qui ne peuvent s’éloigner de Belem.

Située à 180 km de l’équateur, Belem do Para bénéficie d’un climat équatorial. Je vous conseille de visiter la ville en dehors de la saison des pluies.

Une ville coloniale

Première ville colonisée par les Portugais sur l’Amazone, en 1616, la ville de Belem do Para garde encore de belles traces de ce passé. Dans les demeures de la vieille ville, les visiteurs avisés retrouveront des architectures semblables aux bâtisses portugaises du début de siècle. Au coeur de la ville, la cathédrale de Sé rappelle aussi ses semblables européennes tout comme la basilique sanctuaire de Nazaré bâtie sur le modèle de Saint Pierre de Rome. Je vous conseille de visiter ces lieux la journée et d’éviter d’y rester une fois le jour tombé. L’insécurité est un des paramètres à prendre en compte en visitant la vieille ville.

Artisanat

La ville de Belem s’organise autour de l’avenue Vargas, coeur commercial de la ville, elle relie le centre aux anciens docks. Sur le bord de l’estuaire, depuis les années 2000, les docks du port industriel sont devenus un centre commercial à ciel ouvert où restaurants et boutiques se multiplient. C’est l’un des endroits les plus agréables pour profiter du coucher de soleil sur l’Amazone au son d’un concert live.

Adeline Haverland
63 contributions
Mis à jour le 22 janvier 2016