Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Au sommet du mont Kenya

Dans l’ombre de son voisin le mythique Kilimandjaro, le mont Kenya s’élève quand même à 5199 mètres d’altitude. Le deuxième plus haut sommet du continent africain offre la perspective d’une très belle ascension que vous pourrez réaliser au cours de votre voyage au Kenya.

Pourquoi y aller ?

Bien que moins connu que son voisin tanzanien le Kilimandjaro, le mont Kenya est le deuxième plus haut sommet de tout le continent africain avec ses 5199 mètres d’altitude. Il est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Même si son ascension est moins populaire que celle des 5895 mètres d’altitude du toit de l’Afrique, elle restera tout de même à coup sûr parmi les plus beaux souvenirs que vous pourrez vivre au cours de votre voyage au Kenya. Voici une première raison de se lancer dans cette belle et grande aventure.

En plus des paysages et des panoramas qui vous couperont le souffle (à moins que ce ne soit l’altitude), une ascension est ici moins longue, moins chère et plus progressive, ce qui permet une meilleure adaptation à l’altitude. Même si une préparation physique au préalable est nécessaire et qu’il faut déjà être un bon marcheur, le mont Kenya est accessible à un plus grand nombre.

Avant d’arriver au sommet vous aurez le plaisir d’évoluer au milieu d’une flore belle et variée allant selon l’altitude de la forêt tropicale jusqu’à une zone glacière en passant par une forêt de bambous, une forêt humide, une zone de bruyère et une zone de végétation alpine. Avec un peu de chance, vous verrez aussi quelques animaux comme par exemple des éléphants, des singes et des buffles en début de parcours et des léopards jusqu’à 4000 mètres.

Ainsi, si vous venez au Kenya entre le mois de janvier et le mois de mars ou entre le mois de juillet et le mois de septembre, profitez de ces périodes les plus favorables pour vous lancer dans cette belle ascension.

Mont Kenya

Quelle voie choisir ?

C’est bon, c’est décidé, vous vous lancez dans cette belle aventure que représente l’ascension du mont Kenya. Durant les mois précédents votre séjour, vous avez suivi un entrainement pour parfaire votre condition physique. Vous devez à présent choisir quelle voie vous mènera au sommet. Pour vous aider, sachez que plus votre ascension durera de jours, plus elle sera chère mais plus vous aurez de facilités à vous acclimater à l’altitude et plus vous aurez de chance de parvenir au sommet. La plupart du temps, il faut compter selon votre niveau de 3 à 5 jours.

Parmi les 7 différentes voies d’accès, la plus classique s’effectue en 4 jours, c’est la voie de Naro Moru. La plus belle des voies vous mène au sommet en 4 ou 5 jours, c’est la voie de Chogoria. La moins fréquentée de toutes les voies arrive aux 5199 mètres d’altitude en 5 jours, c’est la voie de Shirimon. Quelle que soit celle que vous choisissiez, il peut être judicieux de rajouter une journée d’acclimatation qui garantira un peu plus votre succès.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 8 mars 2016