Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Ambatolampy

Infos pratiques sur Ambatolampy

  • Famille
  • Rencontres locales
  • Nature, Aventure & Sport
  • Art & Culture
3 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 70 km en voiture / autocar de Antananarivo
Quand partir ?
Entre avril et octobre

Avis des voyageurs sur Ambatolampy

Julie Sabatier Grand Voyageur
74 avis rédigés

Cette petite ville campagnarde de 27000 habitants, au pied du massif de l’Ankaratra, est l’une des plus fraîches de Madagascar. Pendant l’hiver austral les températures peuvent descendre jusqu’à 3° !

Mon conseil :
Profitez de votre étape à Ambatolampy pour goûter à son miel et aux truites des ses rivières naturelles.
Mon avis

Ambatolampy profite de ses multiples cours d’eau. En plus de cultiver maïs, riz et fruits, on pratique en effet ici l’élevage de truites. Le miel de la région est aussi réputé. La ville peut se targuer de spécialités artisanales : les apiculteurs excellent, et depuis plusieurs siècles des centaines de famille se transmettent leur savoir-faire en matière de forge et de fonderie. Ils sont passés de la fabrication d’armes à celle de batteries de cuisine et objets d’art faits en aluminium, bronze ou cuivre.

La ville possède aussi un beau musée entomologique : la cigale et la mygale ainsi que pas moins de 6000 espèces d’insectes du monde entier y sont représentées.

Ne manquez pas de parcourir le magnifique massif de l’Ankaratra dont plusieurs sommets dépassent les 2000 m d’altitude. Et pourquoi ne pas tenter l’ascension des 2643 mètres de "celui qui ne se dégage pas des nuages" : le mont Tsiafajarona, le 3e plus haut de l'île et l'occasion d'un magnifique trekking à Madagascar ?

Philip Böhm Voyageur
50 avis rédigés
Mon avis
Les paysans sont nombreux à s’affairer au labour, qui se fait manuellement à l’aide d’un « angady », sorte de bêche artisanal que le paysan achète au nombreux ferronnier que l’on croise sur le bord de la route. Derrière une énième colline surgit tout d’un coup Ambatolampy, une petite ville de passage, dernier arrêt des taxi brousse avant la capitale ou premier arrêt avant la longue route du sud. Le savoir faire artisanal des malgaches est visible tout dans la ville où des échoppes proposent de la vannerie de toutes tailles et couleurs. L’artisanat roi est celui fait en aluminium. Point de mine d’aluminium dans cette région, mais la récupération dans les carcasses de voitures et carénages d’avions suffit comme matière première à la création de figurines de baobab ou de masque ethnique qui, tels des miroirs reflètent le soleil sur le bord de la route.

Circuits et séjours Ambatolampy