Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Amarbayasgalant Khiid

Infos pratiques sur Amarbayasgalant Khiid

  • Lieux de méditation
  • Lieu ou Monument religieux
  • Indispensable
4 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 2 h de jeep de Darkhan
Quand partir ?
En été
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Amarbayasgalant Khiid

Marc Sigala Grand Voyageur
101 avis rédigés

Le monastère d'Amarbayasgalant, dit « de la félicité tranquille », est l'un des trois principaux centres du bouddhiste tibétain en Mongolie.

Mon conseil :
Vous pouvez coupler votre découverte de la rivière Selenga à la visite de ce monastère, car il est proche du cours d'eau.
Mon avis

Bâti entre 1727 et 1736, ce monastère est l'un des rares à avoir pu échapper en partie aux purges staliniennes. Il a d'abord été construit pour recueillir les dépouilles du premier bouddha mongol, Bogd Khan Zanabar, puis a abrité, au plus intense de son activité, jusqu'à 8 000 moines.

Visiter des temples m'a toujours intéressé, mais ici il y avait quelque chose de plus. Voir le monastère se dresser seul dans la vallée, au milieu des steppes désertes, a quelque chose d'irréel. J'ai trouvé l'ensemble vraiment harmonieux et j'ai pu y voir d'intéressantes statues et tankas, bien qu'un grand nombre aient été pillés, à l'époque, par les communistes.

Fait rare en Mongolie, le bâtiment fait preuve d'une grande unité stylistique, faite d'une dominante chinoise et d'influences mongoles et tibétaines savamment intégrées.

Circuits et séjours Amarbayasgalant Khiid

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage