Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Dalandzadgad

Infos pratiques sur Dalandzadgad

  • Rencontres locales
  • Désert
  • Hors des sentiers battus
1 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 1 h d'avion d'Oulan-Bator
Quand partir ?
En été
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Dalandzadgad

Marc Sigala Grand Voyageur
101 avis rédigés

Dalanzadgad est la capitale de la province d'Ömnögovi, dans le sud du désert de Gobi.

Mon conseil :
Ne prévoyez d'aller à Dalanzadgad que si vous voulez vous rendre dans le Gobi, car la ville n'a en soi que peu d'intérêts.
Mon avis

Il n'y a rien à faire de précis à Dalanzadgad, en tout cas pas en termes de tourisme classique. J'ai pourtant aimé me balader par ses rues sableuses et partager un peu le lieu de vie des habitants d'ici. Nichée en plein désert, la ville relève plus du western mongol que d'un village fleuri. C'est assez impressionnant. Il n'y a qu'à faire 20 minutes de marche à n'importe quelle sortie de la ville et l'on est en plein désert.

Dalanzadgad est pourtant un excellent point de départ pour aller visiter les alentours. Certains sites grandioses s'inséreront à merveille dans votre voyage en Mongolie. Je vous conseille surtout les dunes de Khongoryn Els, véritables montagnes de dunes au milieu de la steppe. Essayez de trouver quelqu'un qui vous y emmène à dos de chameau, c'est le meilleur moyen de vous fondre au paysage. A voir aussi, les sites de Yolyn Am (la bouche du vautour) et de Bayang, site archéologique majeur où ont été trouvés œufs et squelettes de dinosaures.

Marie Cavalié Grand Voyageur
28 avis rédigés

Dalanzadgad, situé au sud de la Mongolie, est une ville étape pour partir vers le désert de Gobi et vers le site de Yolyn Am. Mélange entre bâtiments soviétiques bien laids et yourtes traditionnelles, la ville se répand sur un désert aride.

Mon conseil :
Accrochez bien votre cœur, calez bien votre dos, et inspirez bien car le trajet en bus d’Oulan-Bator jusqu’à Dalanzadgad est tout simplement affreux ! Le bus fait des bonds, le chauffeur roule à fond et vous décollez du siège à plusieurs reprises.
Mon avis

Après un voyage atroce et interminable à traverser la Mongolie pour aller vers le Sud, je n’avais qu’une envie : dormir et reprendre des forces pour me préparer à un autre voyage vers le désert de Gobi. En effet, dès que l’on a mis les pieds dans la ville, un seul désir a émané de moi : fuir ! Décidément, les villes mongoles sont d’une laideur improbable.

Hélas, ma fuite vers le Gobi a été mal préparée… Point de bus pour me mener à Yolyn Am. Et pire encore : pas de touristes vers qui me tourner pour partager une jeep !! Ca s’annonçait très mal. Désespérée, je restais un jour de plus à perdre mon temps dans cet hideux endroit. Finalement, j’ai quitté le lieu après avoir rencontré une dame sympathique acceptant de me conduire au site de Yolyn Am.

Sachez que la Mongolie est un pays merveilleux, mais si vous voulez en profiter pleinement, ne partez pas seul. Non pas qu’y voyager en solitaire soit dangereux, c’est juste qu’il n’y a pas de transports en commun, pas de routes. Seules les jeeps vous mènent dans les coins naturels (qui représentent la plus grande partie du pays)… et l’essence est chère, très chère. En voyageant seul, vous serez obligé de faire de nombreux sacrifices.

Circuits et séjours Dalandzadgad

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage