Mon espace personnel

Le thé chinois, une expérience à part entière

Bien plus qu'une boisson chaude et d'agrément, le thé en Chine est un mode de vie. Il occupe une place essentielle dans la vie des Chinois. Du matin au soir, autour d'une table, accompagné d'un set de thé typique ou dans un petit thermos qu'ils baladent avec eux toute la journée, les Chinois ne jurent que par une chose, le chá.

Par Linda Abdulovska

Ma première rencontre et dégustation du thé

Je me souviens encore très bien de ma première boîte de thé, offerte par une amie chinoise. N'ayant aucune idée sur la façon de le consommer, je l'ai utilisé pour décorer mon appartement.

Néanmoins, quelques semaines plus tard, lors du festival des lanternes qui clôture le nouvel an chinois, j'ai enfin eu l'occasion de déguster ce thé autour d'une table et de découvrir cette cérémonie si particulière dans un petit village de la région de Fujian. C'est également à ce moment précis que j'ai réalisé l'importance de la cérémonie du thé.

Un thé à choisir selon les goûts de chacun

Comment choisir son thé ? Telle est la question ! Les noms ne sont pas tirés de la couleur de la feuille de thé mais bien de sa couleur lors de l'infusion. Ils nécessitent tous une préparation particulière et souvent différente selon s’il s’agit de thé vert, noir, blanc, jaune ou rouge.

La région de Fujian, dans laquelle je vis, est particulièrement connue pour son thé au jasmin. Un thé que j'adore et qui est devenu de loin mon préféré. Il est produit à la fin de l'été, après la saison des pluies. Huang Qi Jiao, une de mes amies, m'a raconté : “Il faut attendre la nuit pour que la fleur de jasmin s'ouvre et dégage son parfum transcendant.”

L'art de boire le thé

flickr cc DavidBoteEstrada_logatfer

Pour être tout à fait honnête, je trouve l’appellation “cérémonie” du thé un peu exagérée. Libre à chacun de trouver cela poétique, dansant ou encore spirituel.

Différents sets de thé et ustensiles sont requis en fonction du thé servi. J’ai plusieurs fois posé la question à mon entourage chinois et la réponse est toujours la même “Olala, c’est bien trop compliqué à expliquer !”.

Le boire doucement ou vite ?

L’hôte vous invite à sa table et commence généralement par nettoyer le thé en lui-même. A l’eau chaude, il nettoiera les tasses de thé (visualisez les petites tasses de thé chinoises) et les séchera sans les toucher à l’aide d’une petite pince. Pendant ce temps, vous pouvez sentir le parfum magique se dégager de la théière. Une fois infusé, le thé est servi et la tasse déposée à votre disposition.

Il est bien vu de commencer par humer le thé avant de doucement le déguster à petites gorgées. Après avoir fait l’erreur (honte à moi) de boire ma tasse en une gorgée, une amie m’a expliqué qu’il était très mal vu de boire sa tasse rapidement et de se faire resservir souvent. Bien évidemment, l’hôte ne laissera jamais rien percevoir de ce geste impoli et vous resservira aussi souvent qu’il remarquera votre tasse vide.

Petit truc à savoir : en signe de respect, lorsque votre hôte vous sert une tasse, remerciez-le en tapant légèrement et discrètement deux doigts sur la table.

Le thé au quotidien

Il est surprenant de voir à quel point le thé occupe une place cruciale dans la vie des Chinois. Même si les jeunes n’ont que peu d’intérêt pour le thé de qualité ou encore sa cérémonie, ils se baladent tous avec leur thermos d’eau chaude accompagné de “flower tea”.

Je me rappelle encore d’une classe que j’ai donnée à des enfants de trois ans. Bien évidemment, comme tout enfant, ils ont soif toutes les dix minutes. “Wo xiang he shui” (littéralement “je veux boire de l’eau”), rien de surprenant là dedans. Le plus étonnant était de voir qu’à la place d’un jus ou d’un soda, ils buvaient leur petite eau chaude au jasmin ou a la camomille.

Enfin, l’eau vous sera le plus souvent servie chaude, même en été. Considérée comme un remède contre à peu près tout, j’ai depuis abandonné mes sodas et ne quitte plus mon thermos rempli de thé !

Clara Favini
100 contributions
Mis à jour le 29 octobre 2014