Mon espace personnel

Lijiang et le paradis perdu

Lijiang est surement le site le plus connu et le plus touristique du Yunnan et une étape importante lors d'un voyage en Chine, et ce pour de bonnes raisons: l’immense vieille ville est une ancienne étape de la route du thé et des chevaux et a été remarquablement conservée. Suite à un tremblement de terre dévastateur, en 1996, qui a ravagé une bonne partie de la ville, Lijiang a été inscrite au patrimoine mondial et remise à neuf… pour en faire un lieu assez unique…

La Lijiang de carte postale : une utopie ?

Je dois avouer que je me voyais déjà déambuler dans les rues calmes et tranquilles de cette ville magnifique et quelle ne fut pas ma stupéfaction une fois arrivée… Lijiang, ma chère Lijiang imaginée grâce à des photos, s’était transformée en supermarché du tourisme avec ses boutiques de souvenirs, ses restaurants et ses bars-boites karaoké qui ont envahis la ville. En effet, depuis l’ouverture de l’aéroport, des flopées de touristes chinois ont débarqué. Imaginez-vous des ruelles tellement bondées qu’il est difficile d’avancer, des touristes hurlant dans les micros des karaokés en plein air, des faux danseurs folkloriques aux cheveux longs dansant sur des tubes remixés dans des boites donnant pignon sur rue en pleine journée…. La situation est telle que l’UNESCO menace Lijiang d’être retirée de la liste du patrimoine mondial si rien n’est fait…

Ruelles de Lijiang

Plan anti déception en action

Face à la déception qui guettait, j’ai réagi et mis en place un plan « anti-foule » que je partage avec vous aujourd’hui.

  • Tôt le matin tu te lèveras: debout dès le lever du jour, je suis partie me balader dans la ville, mon but était de prendre des photos. Je me suis surprise à flâner en oubliant mes photos dans cette Lijiang presque vide et baignée de cette belle lumière du début du jour. C’est là que j’ai compris pourquoi Lijiang restait un lieu incontournable.
  • Dans la partie Est de la ville tu te rendras: Après le petit déjeuner la foule est déjà là, nous allons nous réfugier dans la partie située à l’est de la rivière qui traverse Lijiang. Cette zone est beaucoup moins touristique, un petit peu moins bien rénovée mais tellement plus tranquille…
  • Hors de Lijiang tu t’aventureras: Après avoir découvert Lijiang, nous partons à l’aventure vers Shuhe, une déception déjà bondée de touristes. Bonne pioche en revanche à Baisha, première capitale Naxi, où nous retrouvons la tranquillité ainsi que des fresques datant de l’époque Ming qui valent le détour (ne pas oublier son pass de Lijiang pour pouvoir entrer)
  • Le soir sur les sommets tu te rendras: de retour dans Lijiang, nous nous dirigeons vers les hauteurs de la ville. De là nous admirons les toits de la ville, le calme est roi et il fait bon boire un verre en voyant le jour tomber. Le bar du Blossom Hill Inn a été l’endroit parfait pour nous, j’espère qu’il le sera pour vous aussi.

Mon plan “anti foule” a sauvé le séjour mais je regrette le temps où Lijiang devait ressembler à la mignonne Shaxi, une autre étape de la route du thé et des chevaux, que nous avons vraiment appréciée et que je recommande à qui cherche un peu d’authenticité.

Amelie Voyagista
9 contributions
Mis à jour le 11 avril 2016