Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Xi’an et son incontournable armée

Nous sommes ici dans la province du Shaanxi. L’histoire du lieu m’amène du XIe siècle avant J.-C. jusqu’au milieu du Xe siècle. Anciennement appelée Chang’an, la métropole de Xi'an était souveraine des routes de la soie, un prestigieux carrefour où transitaient byzantins, turcs, persans... Ici, 13 dynasties se sont succédée dont les Tang qui y avaient jadis installé leur capitale.

Au cours de son voyage en Chine, l’amateur de patrimoine se dira qu’elle aurait pu rester le lieu le plus important du pays. Il faut dire qu’elle est encore aujourd’hui un pôle touristique majeur mais aussi un pôle industriel, technique, universitaire et scientifique de première importance. 

Une ville musée grâce à la découverte des soldats de l’empereur

Il y a quelques années, j’avais pu admirer, à la Pinacothèque de Paris, un échantillon du fantastique héritage culturel de la ville de Xi’an. Voici qu’aujourd’hui je me retrouve face à lui pour de vrai.

C’est l’histoire d’un paysan, M. Yang, qui creusait un puits sur la place du village et dont le coup de pioche heurta un vestige antique. M. Yang eut l’idée de porter sa découverte aux autorités et tout changea du jour au lendemain. Après des travaux d’excavation, on découvrit une armée impériale en terre cuite et des milliers de soldats à perte de vue. Une telle richesse amenait naturellement la ville de Xi’an à reprendre une place de choix sur le plan international !

Ce tombeau est vraiment très impressionnant. Plus de 7000 statues grandeur nature sont alignées à perte de vue. Je regarde certains touristes ne rester que quelques minutes devant chaque fosse et je le regrette. Ici, il faut de la lenteur et de la précision pour remarquer les visages si différents les uns des autres, les vêtements sculptés en fonction du rang et plus généralement l’immensité d’un tel ouvrage. Vous avez certainement déjà vu reproductions et photos de ces soldats, mais ne pensez pas pour autant les connaître : se retrouver face à eux est la seule façon de percevoir l'ampleur de cette réalisation.

L’empereur Qin Shihuangdi avait unifié la Chine et souhaitait rester dans les mémoires, déployant discrétion et grandeur... Pari réussi !

La pagode de Xi'an

L’histoire et le patrimoine à portée de main

Mais je ne peux pas résumer Xi’an à sa majestueuse armée. Temples, source thermale Huaqing et autres lieux historiques méritent également le détour.

Xi’an offre de quoi enthousiasmer les visiteurs les plus exigeants. Il faut se promener sur la muraille d’enceinte pour réaliser son architecture fantastique. En parfait état, elle est doublée d’un fossé qui étonne par sa grandeur et son apparente solidité. J’ai aimé m’y promener en vélo, avis aux amateurs !

La grande Pagode de l’Oie sauvage m’a plu pour toutes les vieilles légendes qu’elle raconte. Construite sous les Tang, elle est l’emblème du riche patrimoine de Xi’an. Son élégance et sa structure parfaitement réalisée en font un lieu où il est très plaisant de se retrouver. Le visiteur se prend à rêver.

Avec toutes ces merveilles, j’oublierais presque tous les autres monuments qui nous entourent : les ruines du village de Banpo qui datent de 6000 ans, le musée des stèles ou encore la grande Mosquée construite en 742. Chacun ira où bon lui semble...

Emilie Joulia
24 contributions
Mis à jour le 12 juillet 2016