Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Randonner dans les paysages superbes de Hokkaido

Avec ses six grands parcs nationaux, Hokkaido est une région idéale pour pratiquer randonnée et trekking. Prenez vos chaussures et vos bâtons de marche, et c'est parti !

Quelques conseils

Pour profiter au mieux de la fraîcheur du matin, il faut se lever très tôt. La plupart des Japonais partent vers 5 ou 6 heures du matin, et rentrent en début d'après-midi à leur hébergement. Même s'il fait plus frais à Hokkaido que dans le reste du pays, en été, il fait quand même chaud et il n'y a pas toujours d'ombre. Il ne faut pas oublier que le soleil se couche très tôt, en juillet, il fait nuit noire à 19 heures.

De nombreux ours bruns vivent à Hokkaido. Il est recommandé d'avoir une cloche accrochée à son sac à dos afin de ne pas surprendre ces animaux. Un peu partout, des panneaux rappellent la présence des ours, et recommandent de ne pas sortir des sentiers. 

Les principaux parcs nationaux

A Shikotsu-Toya, les deux lacs majeurs qui ont donné son nom au parc sont superbes. Le lac Toya est une caldeira volcanique avec une eau bleu turquoise dont la profondeur va jusqu'à 180 mètres parfois. Le volcanisme de la région fait que l'eau ne gèle jamais. Les poissons sont très nombreux, et cela attire les oiseaux. Le panorama est sublime. Le lac Shikotsu est aussi une caldeira volcanique entourée de montagnes. Dans les environs se trouve une grotte envahie par une trentaine d'espèces de mousses différentes.

Coucher de soleil sur le lac de Shikotsu

Le parc de Daisetsuzan est le plus grand parc national. Un trek de 5 jours est possible pour traverser le parc de part en part. Cette randonnée est éprouvante et difficile, il faut avoir un bon équipement et être bien entraîné avant de la tenter. Il existe d'autres randonnées, plus courtes et accessibles, comme le mont Kuro qui est facile car il y a un téléphérique. Les onsens (bains thermaux) sont nombreux, et permettent de se détendre après une journée de randonnée. 

Dans le parc de Akan Kohan, il faut compter 3h30 pour atteindre le sommet du même nom. La randonnée peut être un peu difficile, glissante en cas de mauvais temps. Le début se fait au milieu de la forêt, et la vue sur le cratère du volcan est magnifique. 

Le parc de Shiretoko est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. C'est l'endroit le plus sauvage du Japon, peuplé d'environ 600 ours. Les 5 lacs de Shiretoko, au milieu d'une forêt primaire, forment la randonnée la plus connue du parc. Kamuiwakka sont des chutes d'eau chaude naturelle. Pour aller au sommet du mont Raiso, le meilleur moment est l'été, en juillet, tout y est particulièrement beau au moment de la floraison.

Je n'imagine pas venir à Hokkaido sans randonner pendant quelques heures, ou quelques jours. Les parcours sont multiples, de difficulté variable, ce qui permet à chacun de trouver quelque chose qui lui convient. En fin de journée, un passage dans un des nombreux onsens est incontournable afin de se délasser. 

Marielle Awad
138 contributions
Mis à jour le 24 février 2016