Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les stations balnéaires de l’Ouest : un moment de plaisir !

Si vous cherchez des vacances faites de sable fin doré et de lagon turquoise, pensez aux stations balnéaires de l’Ouest ; une destination farniente lors d’un voyage à la Réunion !

Baignade et sports extrêmes

Les stations balnéaires de l’Ouest sont les vedettes du littoral de l’île. Elles s’égrènent le long de la côte. 

À Saint-Gilles-les-Bains, vous profiterez de belles étendues de sable blanc ombragées par des rangées de filaos, à la plage des Roches-Noires et à celle des Brisants, parfaites pour les bains de soleil.

À l’Ermitage les Bains, vous serez comblé par le lagon translucide et sa longue plage de sable chaud et à Saline-les Bains, c’est la quiétude du littoral qui vous subjuguera.

Si vous préférez des activités plus sportives, rendez-vous à la plage de Boucan Canot et à celle de Saint-Leu : sites de prédilection des surfeurs, kitesurfeurs et autres body-boardeurs. Ces plages sont réputées pour leurs courants, souvent très forts et des vagues qui peuvent atteindre près de 5 mètres de haut ! Mais quelques précautions s’imposent en raison de la présence de requins : tenez-vous informé des conditions de surf auprès des postes secours, ne surfez pas à la tombée de la nuit et évitez les périodes où l’eau est trouble, suite à de fortes pluies par exemple.

Pour les surfeurs débutants, le spot de Trois-Bassins, à Saline-les-Bains, est plus accessible du fait de ses vagues moins intimidantes.

Les amateurs de plongées sous-marines se rendront à Saint-Gilles-les-Bains, observer les fonds marins du lagon et le récif entre Saint-Paul et Saint-Leu : de belles excursions en perspective !

Les amoureux de parapente apprécieront la station de Saint-Leu : grâce à ses conditions météorologiques le spot de Saint-Leu permet de voler près de 300 jours par an ! Ce qui en fait la capitale du parapente à la Réunion. Le décollage s’effectue depuis une pente à 800 mètres d’altitude au-dessus de Saint-Leu et l’atterrissage a lieu sur la plage.

Découvrir la nature et la culture réunionnaises

Les stations balnéaires de l’Ouest sont réputées pour la beauté de leur faune sous-marine et de leur flore sauvage.

Faune sous-marine du littoral Ouest (Idoles des Maures)

Vous en aurez un joli aperçu à l’aquarium de La Réunion, de Saint-Gilles-les-Bains, avec son parcours thématique de 1 500 mètres carrés, ses mérous, carangues, barracudas, requins, murènes, hippocampes et autres poissons-clowns du Monde de Nemo !

À Saint-Leu, vous pourrez admirer les tortues marines à Kélonia : un espace fait de bassins et d’un grand aquarium, entièrement consacré à la conservation des tortues de la Réunion.

Des spécimens végétaux de la Réunion et de l’océan Indien sont particulièrement bien représentées au conservatoire botanique national de Mascarin, dans les Hauts de Saint-Leu. Riche de 7 hectares de jardins, le conservatoire des Mascarins comprend des espèces endémiques de la région, dont de splendides palmiers, et retrace l’histoire de l’introduction des principales plantes de l’île : café, tabac, épices, canne à sucre…

Les amateurs de voyages culturels se rendront aussi au musée historique de Villèle, dans les Hauts-de-Saint-Gilles. Ce musée est construit sur un ancien domaine terrien esclavagiste de la célèbre madame Desbassayns, qui régnait sur une vaste plantation de café et de canne à sucre de la Réunion. Le musée présente les vestiges de la sucrerie, de la demeure coloniale du XVIIIe siècle des Desbassayns, de l’hôpital des esclaves et de la chapelle Pointue (1841).

Je vous conseille de consacrer 6 jours à l'ouest de l'île, agréable en toute saison.

Latéfa Faïz
306 contributions
Mis à jour le 23 février 2016