Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Chine

Comment prendre les transports en commun en Chine

Transports traditionnels en Chine

La Chine est un pays immense et lointain. Deux raisons qui nous poussent, nous autres voyageurs, à partir relativement longtemps et à nous déplacer à travers le pays. Mais lorsque l’on arrive dans un endroit méconnu – qui plus est dans un pays où la langue et l’alphabet ne nous sont guère familiers ! –, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi l’offre de transports locaux.

Certains préfèreront « voir du pays » et prendre leur temps d’une étape à l’autre, tandis que d’autres privilégieront la montre pour passer plus de temps sur place ou multiplier les escales. Certains embarqueront pour un tour des mégalopoles chinoises, là où d’autres partiront à l’assaut des territoires reculés. Voici donc un tour d’horizon rapide sur les transports chinois.

En ville : les différents transports urbains

Seule solution pour conduire en Chine : posséder un permis chinois, qui permet alors de louer une voiture sur place. Mais la voiture privée n’est pas toujours la meilleure option : la conduite est pour le moins sportive (voire chaotique), même les conducteurs chevronnés ont de quoi être surpris ! Ceux qui le souhaitent peuvent plutôt louer un véhicule avec chauffeur, et ainsi s’éviter de belles frayeurs.

Le bus est sans doute la solution motorisée la plus économique – mais pas la plus confortable ! Les réseaux sont bien développés, mais le trafic est dense et les bus sont souvent bondés.

Les taxis sont quant à eux nombreux et bon marché (pensez à noter vos destinations en chinois pour l’indiquer aux chauffeurs, qui parlent rarement l’anglais).

De plus en plus de villes se dotent d’un réseau de métros, pratique pour se déplacer rapidement sur de longues distances et éviter les bouchons. Mais contrairement aux réseaux souterrains que l’on connait, les arrêts sont moins nombreux et plus espacés.

La Chine sans ses vélos ne serait pas vraiment la Chine ! Si elle tend à être reléguée au second plan dans les grandes villes (essor des véhicules à moteur oblige...), la bicyclette reste le mode de transport préféré des locaux, et une solution agréable et économique pour les visiteurs. Toutes les villes et tous les sites touristiques ou presque proposent des vélos à la location (chez un loueur ou directement à l’hôtel), et disposent souvent de pistes cyclables en bon état.

Et puis il y a le cyclo-pousse, ce vélo-taxi légendaire qui offre des balades citadines insolites et agréables.

Enfin, la solution la plus économique : découvrir une ville à pied. Mais dans ce cas là, un petit conseil : essayez d’avoir toujours sur vous un plan de la ville avec le nom des rues en chinois.

Télécharger gratuitement le guide Chine à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
Télécharger mon guide Chine

D’un site à l’autre : quel transport choisir ?

Pour ceux qui sont pris par le temps ou qui souhaitent parcourir de très longues distances, l’avion est certainement le mode de transport le plus adapté. La Chine possède plusieurs compagnies nationales et régionales qui assurent un grand nombre de liaisons intérieures. La qualité et la sécurité des vols domestiques se sont largement améliorées depuis quelques années (ouf !). On peut se procurer les billets sur internet, en agence ou à la réception des hôtels. Hors jours fériés et vacances scolaires, les prix sont parfois très intéressants.

Mais si l’avion est un gage de rapidité, nombreux sont les voyageurs qui lui préfèrent le train, le bus ou même le bateau. Une option qui permet d’ admirer les paysages – certains itinéraires sont particulièrement spectaculaires ! – et de vivre des expériences parfois étonnantes avec de beaux souvenirs à la clé.

Le train est peut-être le meilleur moyen de circuler en Chine. En dehors des trains express, c’est un mode de transport relativement économique (il existe plusieurs classes) et, surtout, très convivial. Le plus souvent, les trains sont modernes et confortables. Certains sont très rapides, mais d’autres vraiment lents (parfois plus lents que les bus !). Mieux vaut réserver ses billets à l’avance, le plus simple étant de passer par une agence ou son hôtel.

Train express chinois

Autre option pour voyager dans le pays : les bus longue distance. Et là, patience et débrouillardise sont de rigueur ! Car si le réseau se développe considérablement (certains minibus desservent désormais des villages franchement reculés), les trajets peuvent être (très) longs, le confort varie du tout au tout selon la catégorie de bus et les informations sont presque exclusivement en chinois. Certaines liaisons fréquentées sont assurées de nuit par des bus-couchettes, plus chers (mais on économise une nuit d’hôtel !) et plus ou moins bondés et confortables. Les billets s’achètent soit à l’avance en agence, soit directement à la gare routière. Pour les minibus – ce sont généralement eux qui vous trouvent –, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence et à se ranger sur les prix payés par les locaux.

Dans les régions côtières et certaines zones fluviales, le bateau ou ferry constitue une bonne alternative à la route, quand il n’est pas le seul moyen pour rejoindre une île ou un site. Les croisières fluviales, tout particulièrement celles sur le Yang Tsé, sont très prisées des voyageurs et permettent de découvrir des paysages superbes inaccessibles autrement. Les billets pour les ferries sont en vente aux terminaux, mais il est recommandé de réserver sa croisière auprès d’une agence.

Clara Favini
100 contributions
Mis à jour le 8 mars 2016

Idées de circuits

rejoindre un groupe
  • Incontournables
Du Yunnan aux portes de l'Himalaya
Env. 13 jours à partir de 1 580 €
  • Hors des sentiers battus
Route de la soie et Xiahe
Env. 13 jours à partir de 3 200 €
  • Incontournables
De Pékin à Hong Kong : les mille visages de l'Empire du milieu
Env. 13 jours à partir de 2 190 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage