0
Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Que faire ?
  • Quand partir ?
  • Comment voyager autrement ?
Chine

Le chinois, mode d'emploi !

Calligraphie chinoise

Lorsqu’on nous dit « chinois », on pense bien sûr calligraphie et signes élégants, mais aussi sons, accents, dialectes innombrables... Bref, une langue intrigante et complexe. L’expression « c’est du chinois ! » exprime d’ailleurs bien cette idée.

Pourtant, si le chinois n’est certainement pas une langue comme les autres, son étude est passionnante. Selon moi, c’est l’occasion de se confronter à une forme d’expression tout autre, et de s’ouvrir ainsi à un univers culturel très différent – mais aussi très riche.

La langue chinoise : généralités

Parce qu’elle est très ancienne, la langue des Hans a beaucoup évolué et s’est largement diversifiée. On dénombre plus d’une centaine de parlers, déclinés en langues et en dialectes aux différences plus ou moins marquées. Un Chinois du nord aura bien du mal à comprendre un Chinois du sud ; un Pékinois comprendra mal un Shanghaïen et encore moins un Cantonais. Et nous, on a bien du mal à s’y retrouver.

Le mandarin : la langue officielle

Dans cette mosaïque de langues et de dialectes, c’est le mandarin qui a le statut de langue officielle en Chine, avec la prononciation pékinoise comme référence. Reconnu « langue commune », le putonghua, qui appartient à la famille des langues sino-tibétaines, est la langue la plus parlée au monde (plus d’un milliard de personnes !) et la plus enseignée aux étrangers.

Tons, syllabes, caractères, pinyin... quésako ?

En mandarin de Pékin, il existe quatre tons – le ton constant ̄, le ton montant ´, le ton modulé ̌ descendant puis montant, et le ton descendant ` – auxquels s’ajoute un ton neutre. La langue est monosyllabique (d’où cette impression d’un parler saccadé, presque chanté), et les quelques 300 syllabes prennent des sens différents en fonction du ton employé. La structure de la langue parlée est plutôt simple : pas de genre et de nombre, pas de déclinaisons, pas de conjugaisons, un vocabulaire simplifié et des mots qui dérivent les uns des autres.

On passe ensuite à l’écriture qui, croyez-moi, n’est pas non plus une mince affaire ! Car si la diversité linguistique est quelque peu tempérée par une relative unité de la langue écrite, pas facile de s’y retrouver (même pour un Chinois) parmi les dizaines de milliers de caractères référencés... Un caractère correspond à une syllabe et un ton précis.

Fondé sur la langue commune, le pinyin est quant à lui le système officiel international permettant de retranscrire le chinois en alphabet latin.

flickr cc Axel Rouvin

Clara Favini
26 contributions

Idées de circuits

  • Découverte
Découverte du Yunnan en liberté
Env. 13 jours à partir de 1 340 €
  • Découverte
En famille au pays de Kungfu Panda
Env. 12 jours à partir de 1 370 €
rejoindre un groupe
  • Découverte
Trésors de Chine en petit groupe
Env. 13 jours à partir de 1 820 €