Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Deia

Infos pratiques sur Deia

  • Romantique
  • Plage / Station Balnéaire
  • Point de vue
  • Montagne
  • Culture (rizière, café, thé…)
  • Lieu ou Monument religieux
  • Lieu ou Monument historique
  • Hors des sentiers battus
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 25 km en voiture de Palma
Quand partir ?
Entre mai et octobre
Durée minimum
Quelques heures

Avis des voyageurs sur Deia

Lisa Gaillard Grand Voyageur
120 avis rédigés

A l’ouest de Majorque, entre Valldemossa et Soller, Deià est un adorable village, aux rues étroites et sinueuses. Juché sur un rocher, entouré de montagnes et forêt, ce bourg de 800 âmes seulement, offre une vue spectaculaire sur la mer.

Mon conseil :
Allez (en juin ou en septembre) à la plage de galets de Cala Deià. Au joli cimetière, plein de fleurs, découvrez le panorama imprenable sur la mer. Flânez dans les rues du village. Faites une randonnée dans les montagnes aux alentours de Deià.
Mon avis

Ce village calme et magnifique est fait pour les romantiques. On le découvre au détour d’un virage et je me rappelle vivement ma réaction quand je l’ai aperçu : waouh ! J’étais émerveillée par tant de beauté. Aux alentours des terrasses où l’on cultive l’olive et le citron depuis plusieurs siècles, des maisons en pierres, s’enroulant jusqu’au sommet du promontoire rocheux, se marient parfaitement dans le paysage. Pas étonnant que Deià ait été convoité par des artistes (Picasso, le poète Robert Graves) et des acteurs (Michael Douglas) qui y ont élu résidence. Aujourd’hui, Deià est devenu un petit village coté et chic, où l’on parle plus anglais que majorquin.

En juin, à Deià, il y a un peu de monde, mais ce n’est pas la folie de l’été, et le village est moins prisé que Valldemossa. Je vous conseille donc l’inter-saison (juin ou septembre) ; le temps y est encore très clément et la plage n’est pas bondée.

Les activités autour de Deià riment avec culture, Histoire et nature. On vient ici pour se détendre et se reposer loin de la foule et des discothèques de Palma, pour admirer la vue, aller à la plage, mais aussi pour s’imprégner de l’histoire de l'île. Deià mérite vraiment un arrêt d’au moins quelques heures lors de votre voyage aux Îles Baléares.

Aurélia Hillaire Grand Voyageur
13 avis rédigés

Ce village typique de l'île de Majorque attire depuis longtemps écrivains, peintres, comédiens et musiciens. On succombe à l'irrésistible aura bohème de Deià.

Mon conseil :
Profitez du village comme de ses environs : randonnées sur la côte et baignades. Et séjournez-y le plus longtemps possible ! 
Mon avis

Situé sur la côte ouest de l'île de Majorque, Deià se place à l'opposé du tourisme de masse que l'on observe aux abords de Palma. 

Le temps s'y arrête, lorsque sur une terrasse ensoleillée on déguste l'ensaimada du matin, ou de délicieux empanadas achetés au village. Il reprend le temps d'une douce randonnée sur les chemins côtiers, et s'étire langoureusement lors d'une baignade en eaux limpides. Vous qui descendez à Cala Deià déjeuner dans cette crique d'un poisson tout juste pêché, sachez que vous risquez de tomber définitivement sous le charme. 

Car perché sur sa colline au bord d'une côte sauvage, Deià est un petit paradis. Qu'il faut déjà partager avec la jet-set espagnole, appréciant ses établissements gastronomiques et galeries. Espérant peut-être y croiser Michael Douglas qui, lui, a choisi de faire sien le château S’Estaca. La beauté et la sérénité du lieu sont quant à elles inaliénables.