Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Siliguri

Guide de voyage Inde

Infos pratiques sur Siliguri

  • Rencontres locales
  • Hors des sentiers battus
1 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 11 h de Patna en train et 12 h de Guwahati en bus
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Quelques heures

Avis des voyageurs sur Siliguri

Rose Nicolini Grand Voyageur
159 avis rédigés

Siliguri est une ville carrefour sans intérêt majeur, entre les états du Bihar et du Sikkim par laquelle vous passerez peut-être en allant à Darjeeling.

Mon conseil :
Ne vous y attardez pas, la ville ne présente rien de particulier qui intéresserait le voyageur et gardez votre temps pour Darjeeling.
Mon avis

J'ai fait escale à Siliguri en me dirigeant vers le Népal, mais la ville ne m'a pas beaucoup marquée. Rien de particulier, il règne à Siliguri la même effervescence que dans les autres villes indiennes. Si vous y transitez au cours de votre séjour en Inde, n'y consacrez pas trop de votre emploi du temps.

Ce qui m'a le plus plu fut la fin du trajet en train depuis Patna. Voyageant de nuit depuis la capitale du Bihar, j'ai découvert à l'aube les rizières du Sikkim et le contraste m'a séduit. Le vert des rizières est incomparable. Par la fenêtre du train le spectacle est pittoresque, du raphia sèche sur les voies ferrées, les vaches paissent, les gens passent. Et le train est assez (trop pour certains) lent pour profiter de la scène. Et la vue est belle jusqu'à Siliguri.

Julie Olagnol Grand Voyageur
173 avis rédigés

Siliguri est la ville qui unit le Sikkim et l’oreille de l’Inde au reste du pays, via un corridor de 21 kilomètres. C’est donc une plateforme pour les bus, trains et jeeps vers de très nombreuses destinations.

Mon conseil :
À Siliguri, il est possible d’obtenir son permis pour le Sikkim en quelques minutes. Il suffit de présenter votre passeport et des photos d’identité.
Mon avis

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Siliguri n’est pas une destination rêvée pour les vacances. Au cours de mon voyage en Inde, j’ai pourtant dû y passer trois fois, et ma petite fierté est d'avoir réussi à ne jamais y dormir. J’ai fini par m’habituer à ce gros nœud de circulation, composé d’un terminal de bus, d’un terminal de jeeps et d’une gare ferroviaire.

La première fois, j’ai effectué un changement depuis Kolkata pour prendre l’unique bus quotidien vers Guwahati. La deuxième fois, je rentrais de l’oreille de l’Inde via North Lakhimpur et je me dirigeais vers le Sikkim, au Nord. La troisième fois, une jeep me ramenait de Darjeeling pour que j’attrape le bus direction Patna, dans le Bihar. Bref, vous voyez qu’il est difficile d’échapper à Siliguri.

Pour ceux qui sont allergiques aux longs trajets et ne veulent pas enchaîner deux jours de bus (cela peut se comprendre), une nuit reposante à Siliguri devrait vous remettre d’aplomb. Sinon, prenez l’avion !

Circuits et séjours Siliguri