Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Lāmayūrū

Guide de voyage Inde

Infos pratiques sur Lāmayūrū

  • Rencontres locales
  • Point de vue
  • Etape de randonnée / Trek
  • Montagne
  • Lieu ou Monument religieux
  • Hors des sentiers battus
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
À 5 h de route de Leh
Quand partir ?
De juin à septembre
Durée minimum
1 à 2 jours

Avis des voyageurs sur Lāmayūrū

Nina Montagné Grand Voyageur
405 avis rédigés

Superbe monastère perché, le plus ancien du Ladakh. 

Mon conseil :
Rester en haut pour observer et écouter les prières en musique des moines.
Mon avis

Ce monastère, situé à plus de 100 km de Leh, est perché sur une montagne du Ladakh à 3510 mètres d'altitude. Le site de Lamayuru est bien souvient le point de départ ou d'arrivée de superbes treks dans les montagnes environnantes.

Je garde un souvenir merveilleux d'un après-midi passé avec les moines du monastère, d'éclats de rires, de gongs et de trompettes tibétaines, mêlés aux chants et aux drapeaux à prières volant dans le vent. Un instant unique lors de mon séjour en Inde !

De Leh, la route jusqu'à Lamayuru est longue et très impressionnante, pour ceux qui ont le vertige mieux vaut ne pas regarder par la fenêtre ! Attention pour préparer votre trajet, l'été, pendant la fonte des neiges, vous risquez d'avoir des routes coupées.

Julie Olagnol Grand Voyageur
173 avis rédigés

Le petit village de Lamayuru est perché dans les montagnes du Ladakh. C’est le point de départ des treks dans le Zanskar et une étape clé sur la route Srinagar-Leh.

Mon conseil :
Ne vous contentez pas de passer. Dormez une nuit à Lamayuru pour prendre le temps de découvrir les rituels des moines au lever du jour.
Mon avis

Lamayuru est l’un des villages les plus charmants du Ladakh et probablement le plus célèbre. Durant leur séjour en Inde, de nombreux touristes le visitent depuis Leh ou bien en partent pour un trek dans les fabuleuses montagnes du Zanskar. Au cours d’un trajet Srinagar-Leh, c’est une étape incontournable, bien plus agréable que Drass ou Kargil. À l’approche de Lamayuru, je me suis amusée à transformer les pieds en mètres et je peux vous assurer que j’ai rarement dormi aussi haut !

J’ai beaucoup apprécié la visite du Yungdrung Gompa au petit matin. Il y a de nombreux recoins depuis lesquels la vue est surprenante. Prenez le temps d’aller fouiner partout. Un moine m’a même offert du thé au beurre de yak : c’est pour le moins… goûteux.

Je vous suggère de descendre ensuite dans les ruelles du village où vous apercevrez sûrement les villageois utiliser les moulins à prière. Les maisons blanches accrochées aux flancs de la montagne semblent quelquefois abandonnées. Enfin, prenez de la distance pour admirer Lamayuru niché au milieu de ce paysage lunaire.

Circuits et séjours Lāmayūrū