Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

En moto dans l'Himalaya

L'une des plus belles régions du pays, idéale à visiter en deux-roues.

De New-Delhi aux contreforts de l’Himalaya

Partir de Delhi en moto, c’est quitter les enfers pour aller vers le paradis ! En effet, la circulation dans la ville et ses environs est particulièrement dangereuse et violente. Quand on arrive dans les contreforts de l’Himalaya, c’est un régal d’être en moto sur des petites routes moins fréquentées, avec des paysages à couper le souffle tout autour.

Lors d'un voyage en Inde, la première étape au départ de Delhi est bien souvent la ville sainte et fascinante d’Haridwar, puis celle de Rishikesh au bord du Gange. De là, il est possible et même recommandé de remonter vers les véritables sources du Gange, dans les villages saints autour de Devprayag.

Paysage de l'Himalaya

Tout au long de la route, vous observerez des petits temples hindous souvent habités par des sadhus, des ascètes qui prient toute la journée et vous accueilleront souvent avec un grand sourire pour fumer le shilom avec eux.

La vallée de la Sangla à la vallée du Spiti

Une fois dépassés les forêts de pins des contreforts de l’Himalaya et les sources du Gange, vous trouverez plus au nord les vraies montagnes qui commencent. Vous voici dans l’Himalaya ! Ses montagnes grandioses, ses cols à plus de 5000 mètres et ses magnifiques monastères perchés.

La première vallée au sud-est est celle de la Sangla, qu’il faut rejoindre au terme d’une longue route sinueuse dans la vallée entourée par les montagnes. Au bout de celle-ci, vous aurez la sensation d’être au bout du monde, avec un paysage époustouflant devant vous comme carte postale vivante.

Une fois reparti de la Sangla, direction la route du nord pour se rendre dans la vallée bien plus désertique et aride du Spiti. Les cols sont ici très hauts et accessibles seulement quelques mois dans l’année, même en été des tunnels de neige peuvent parfois être présents. Attention donc au verglas !

Manali et les environs

De retour dans la vallée, dans la charmante ville de Manali qui constitue une étape fort agréable pour passer quelques jours lors d'un voyage en Inde et se remettre des routes difficiles de l'Himachal Pradesh, de la Vallée du Spiti et de la Sangla.

Vous y rencontrerez de nombreux voyageurs du monde entier, dans les multiples guest-houses qui composent la ville. Les restaurants tibétains y sont particulièrement délicieux, donc ne manquez pas de déguster les fameux momos, chaussons farcis à la viande, aux légumes et au fromage.

La route jusqu’au Ladhak

Pour les plus aventureux, la route du nord de Manali mène jusqu'au Ladhak, l'une des plus belles régions de l'Himalaya. Cette route est particulièrement difficile, les étapes ainsi que les stations essences y sont rares voir inexistantes.

Cependant c'est une route magnifique qui vous mènera dans une région extraordinaire à visiter, d'autant plus en deux-roues. Ne manquez pas une fois au Ladhak de vous rendre en moto jusqu'au monastère de Lamayuru, la route est superbe. Cette route n'est ouverte qu'en plein été, à partir de fin juin jusqu'à fin août.

Nina Montagné
404 contributions
Mis à jour le 6 janvier 2016