Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Lake Nakuru

Infos pratiques sur Lake Nakuru

  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Lac
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 1h45 de Nairobi en voiture
Quand partir ?
Toute l'année, moussons d'avril à juin et en novembre-décembre
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Lake Nakuru

Laura Lallier Grand Voyageur
38 avis rédigés

Le lac Nakuru est un lac salé, et un paradis pour les flamants roses.

Mon conseil :
N'y allez que si c'est la bonne période. Bien que les rhinocéros soient tout aussi intéressants que les flamants, vous aurez l'occasion de voir ceux-ci dans d'autres parcs et cela vous évitera une longue route.
Mon avis

Nous y sommes allés en juillet après une saison des pluies importante, ce qui assure la présence des flamants. En effet, ils ne migrent pas en fonction des saisons mais en fonction du niveau des eaux, paraît-il. Et lorsqu’il a beaucoup plu, ils sont des millions au rendez-vous, avec de nombreuses autres espèces d’oiseaux. Vous allez vous en mettre plein les yeux !

Mais il n’y a pas que les flamants roses, à Nakuru. Il y a également les rhinocéros. Nous y sommes restés un jour et une nuit. Gare aux moustiques (lac oblige).

Nous étions un peu déçus sur le retour le lendemain matin (enfin, tout est relatif) car nous n’avions vu que les rhinocéros blancs. Mais lors d'un safari au Kenya, la règle numéro un c’est de ne jamais perdre espoir. Sur la piste, à flanc de colline, nous nous sommes retrouvés pris en sandwich dans la jeep entre un rhino blanc en aval, et un noir en amont qui s’affrontaient silencieusement. La jeep a fait marche arrière de justesse tandis que le rhino noir dévalait la colline. Il s’est arrêté sur la piste, nous a lancé un regard (noir) et a repris sa course. Au Kenya, tout peut arriver !

Nicolas Landru Grand Voyageur
264 avis rédigés

Le lac Nakuru compte parmi les 7 merveilles du Kenya. Ses eaux claires et limpides sont colonisées par des milliers de flamants roses et autres oiseaux, notamment migrateurs ; son parc abrite rhinocéros blancs et noirs. Et son paysage est superbe.

Mon conseil :
Logez directement au bord du lac ! Vous aurez le loisir d'admirer des spectacles aussi formidables que lever et coucher de soleil en toute tranquillité.
Mon avis

Ce qui m'a frappé en arrivant au Parc National de Nakuru, c'est la diversité de son décor. Falaises et rochers, forêts et savanes le bordent, faisant de lui une sorte de zone de jonction entre un nord aride et un sud-ouest plus luxuriant. Et le lac lui-même : un chef d’œuvre de la nature, impossible de s'en lasser. Vu que j'ai été coincé une semaine sur ses rives pour des raisons idiotes, il valait mieux !

La première question que je me suis posée : le lac de Nakuru est-il rose ? Car c'est l'effet qu'il fait de loin, tant par moments et par endroits les flamants roses ne laissent pas un seul centimètre carré de libre... Parfois un buffle d'eau courant entre des bancs de flamants, parfois un rhinocéros ; j'ai eu l'impression d'assister au Lac Nakuru à un spectacle issu du jardin d'Eden.

Les milliers de pélicans aussi - que j'avais vu en Bulgarie sur le Danube  quelques mois plus tôt, avant qu'ils ne migrent -, les joutes des rhinocéros mâles, les hippopotames : voilà quelques tableaux qui peuvent aider à imaginer ce trésor de nature africaine. 

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage