Mon espace personnel

L'importance du omby, le zébu, à Madagascar

Symbole de sagesse, avec ses grandes cornes et sa bosse sur le dos, il fait partie intégrante du paysage de Madagascar. D’ailleurs, la légende voudrait qu’il y ait autant de omby - le nom malgache du zébu - que d’habitants sur l’île ! Petite explication du rôle de cet animal dans le quotidien malgache, ce que vous ne manquerez pas de vérifier lors de votre séjour à Madagascar ! 

Une force de travail impressionnante

Comme expliqué dans un autre article, le riz est une céréale particulièrement importante à Madagascar. Sauf que sans zébus, pas de rizière, ou alors énormément de travail. En effet, les zébus sont utilisés pour le « piétinage » des champs avant le repiquage du riz. Lorsque la terre est bien détrempée, le paysan fait passer et repasser un ou deux zébus dans son champ, afin de ramollir et préparer la terre à accueillir les jeunes pousses de riz. Cette action est bien plus efficace quand elle est réalisée par un zébu que par un humain, j’ai eu l’occasion d’essayer par moi-même, je confirme !

Un moyen de transport écologique !

Mais le zébu peut également servir de moyen de transport écologique. Dans un pays pauvre où peu de personnes possèdent un véhicule motorisé et où le prix du carburant est mirobolant – environ 1 euro le litre - le omby remplace bien souvent la voiture. Attelé à une petite charrette et en échange d’un peu d’herbe, il mène les habitants à travers les chemins sinueux de la brousse, pas besoin d’essence ! La charrette à zébu est d’ailleurs mon moyen de transport préféré lorsque je m’aventure en brousse, afin de découvrir le paysage à un rythme moins effréné que celui des 4x4, pour un voyage beaucoup plus insolite !

Charrette à Zébu @Flickr cc Woodlouse

Une importance culturelle forte…

Le zébu est également très important dans la culture malgache, où il représente un signe extérieur de richesse. Posséder un zébu ou – encore mieux - un troupeau de zébu montre la réussite et le statut social du propriétaire. Dans certaines ethnies, un garçon ne devient un homme qu’après avoir volé son premier zébu ! Présent dans de nombreuses cérémonies, le zébu tient un rôle important dans toutes les étapes de la vie d’un Malgache. De la naissance aux funérailles, il est de toutes les fêtes même si cela signifie souvent que ça va être sa fête à lui

…même après la mort

Chez les ethnies du sud de Madagascar et en particulier chez les Bara, les Antandroy et les Mahafaly, le zébu est l’objet d’un véritable culte. Lorsqu’un homme Mahafaly meurt, son troupeau de zébu est sacrifié le jour de son enterrement. Les cranes des bovins seront alors exposés sur le tombeau du défunt afin de montrer son prestige et de l’accompagner dans l’autre monde. Plus il y a de zébus, mieux c’est !

Lors de la cérémonie, famille, amis et habitants du village seront conviés à partager la viande des zébus sacrifiés lors de grands festins. Ici, pas d’héritage, les enfants devront créer leur propre cheptel jusqu’au jour de leur mort, et ainsi de suite...

Simon Hoffmann
239 contributions
Mis à jour le 25 novembre 2015