Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Antananarivo, ville capitale !

Il fait nuit lorsque j’arrive pour la première fois à Antananarivo - Tana pour les intimes - pour débuter mon circuit à Madagascar. Après avoir terminé les formalités administratives, me voici dehors dans un taxi qui m’amène dans le centre ville. Premières impressions de Madagascar et de sa capitale, une nuit très calme, une succession d’échoppes en tout genre, épiceries, garages, petites maisons... Première nuit et début du voyage.

Le lendemain, je découvre une ville animée, pleine de marchés bouillonnants, de ruelles dans lesquelles je capte des bribes de conversation d’une langue encore totalement étrangère à mes oreilles. Petite visite guidée.

Déambulation dans la Basse Ville

L’avenue de l’Indépendance tout d’abord. Située au centre de Tana, c’est un bon repère pour se localiser dans la capitale. Bordée d’immeubles de commerces et d’hôtels, l’avenue de l’Indépendance est pleine de vie : vendeurs ambulants,  voitures qui klaxonnent et habitants vacants à leurs occupations forment un joyeux mélange qui met tout de suite dans l’ambiance du pays.

Au nord de l’avenue se trouve la superbe gare de Soarano, qui a été rénovée et abrite aujourd’hui un très bon restaurant, le Café de la Gare. Tous les dimanches, un cinéma projette des films dans la très belle salle de l’horloge.

En vous dirigeant vers l’ouest sur l’avenue Rainibetsimiraka, vous atteindrez le quartier d’Isotry. De là, vous pouvez continuer vers le marché aux tissus, appelé « 67 ha», ou descendre vers le sud en direction du lac Anosy. Lac artificiel en forme de cœur, le lac Anosy abrite sur un îlot central une statue, l’Ange Noir, sculptée en 1927 en l’honneur des soldats malgaches morts pour la France durant la première guerre mondiale.

Marche à Antananarivo @flickr cc ZanferrariMarco

Escaliers à tous les coins de rues, bienvenue dans la Haute Ville

En prenant l’avenue de l’Indépendance en direction du sud, vous vous dirigerez vers la Haute Ville, dans laquelle se trouvent la plupart des monuments historiques d'Antananarivo. Après le marché d’Analakely et le marché aux livres d’Ambohijatovo, la montée commence ! Entamez l’ascension vers la ville intermédiaire en direction de la cathédrale d’Andohalo puis de la maison de Jean Laborde, l’aventurier qui fut premier consul de France à Madagascar.

De là, vous pouvez – si vos jambes vous tiennent encore - continuer la randonnée vers la Haute Ville et le Palais de la Reine. Sur la route se trouvent le Palais du 1er ministre, aujourd’hui transformé en musée, l’ancien palais de justice et enfin donc le Palais de la Reine ou Rova, en grande partie détruit suite à un incendie criminel.

Pour vous y rendre, rien de plus simple, suivez la montée jusqu’à arriver aux grilles du palais devant lesquelles vous attendent de nombreux guides pour une visite. Sur le trajet, vous pouvez faire une pause bien méritée au Grill du Rova, depuis lequel vous avez une belle vue sur la ville. La vue sur la capitale depuis le palais est particulièrement impressionnante : selon l’endroit auquel on se trouve, on domine toute la ville !

Simon Hoffmann
239 contributions
Mis à jour le 25 novembre 2015