Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Annapurna

Infos pratiques sur Annapurna

  • Famille
  • Rencontres locales
  • Point de vue
  • Etape de randonnée / Trek
  • Montagne
  • Tourisme Responsable
  • Indispensable
5 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
A 8 h de bus de Katmandou
Quand partir ?
D'octobre à novembre et de février à avril
Durée minimum
3 à 5 jours

Avis des voyageurs sur Annapurna

Simon Hoffmann Grand Voyageur
239 avis rédigés

Les Annapurna sont une chaîne de montagne du centre du Népal constituée de plusieurs sommets s’élevant tous au dessus de 7000 mètres et dont le plus haut, l’Annapurna I, culmine à 8091 mètres.​

Mon conseil :
Faire un trek dans la région bien sûr ! Vous avez le choix entre plusieurs randonnées de quelques jours à près d’un mois suivant vos envies et votre condition physique, impossible que vous ne trouviez pas votre bonheur !​
Mon avis

​Les Annapurna sont des montagnes mythiques. Depuis la ville de Pokhara d’où l’on prend les bus pour se rendre au départ des différents treks, on voit surgir au dessus des nuages d’immenses montagnes enneigées qui dominent l’horizon. Par temps dégagé, pour peu que l’on porte le regard vers le nord, les sommets des Annapurna, massifs énormes, s’élèvent vers le ciel et semblent être les gardiens des vallées alentours.
Les Annapurna sont constitués de plusieurs sommets. L’Annapurna I est le plus haut, il fut le premier « 8000 » escaladé par l’homme par des Français connus mondialement, Maurice Herzog et Louis Lachenal en 1950, imaginez les conditions à l’époque… Suivent ensuite les Annapurna II, III et IV, le Gangapurna et l’Annapurna sud. Rassurez-vous, pas besoin d’être alpiniste pour profiter de ces montagnes, de nombreux chemins permettent de les découvrir sans être obligé de grimper au sommet. Les treks les plus connus de la région sont le Sanctuaire des Annapurna et le Tour des Annapurna,  avis aux amateurs de trekking ​ !


*Après les puissants séismes qui ont frappé le Népal en Avril et Mai 2015, le pays se reconstruit petit à petit. Cet article a été écrit avant la catastrophe.

Lorette Vinet Grand Voyageur
72 avis rédigés

Le tour des Annapurnas est la boucle la plus connue des amateurs de trekking au Népal. On dit même que c'est une véritable autoroute, ce qui au final se révèle assez juste.

Mon conseil :
Etudiez carte et guide avant de vous engager dans ce trek, et entraînez vous à l'effort long ! Parce qu'on a beau dire, c'est peut être très fréquenté, mais on navigue à des altitudes dépassant les 3000 m et ce n'est pas donné à tout le monde de résister.
Mon avis

Comme c'est beau...! Tous les superlatifs ne suffiront pas à décrire le sentiment de petitesse personnelle qui nous anime au cours de ces 18 jours de randonnée. Pas qu'ils soient très longs, car les étapes oscillent entre 4 h 30 et 7 h (vous pouvez les raccourcir, mais ce serait prendre le risque d'attraper le mal des montagnes, et rater l'occasion de savourer d'être dans ces montagnes majestueuses), mais vous ressentirez régulièrement la lassitude de l'effort continu. 

Par contre, ça sera largement compensé par des paysages à vous couper le souffle. Dans un premier temps,on traverse des forêts presque tropicales, il fait chaud en début de parcours. Puis, comme l'impression d'être dans nos forêts de feuillus, avant d'arriver au pied des géants, désert de roche, de pierres et de neiges éternelles. Et l'espace... tout autour. Rien n'arrête le regard. Pour peu que vous fassiez le tour à l'automne, le ciel sera limpide, les lumières vives et le soleil toujours au rendez vous.

Bon, vous l'aurez compris, j'ai adoré être au coeur des montagnes pendant trois semaines. Le tour des Annapurnas est une expérience unique. Un conseil, préparez vous au retour dans la civilisation. Je n'avais pas anticiper, le choc fut rude !



*Après les puissants séismes qui ont frappé le Népal en Avril et Mai 2015, le pays se reconstruit petit à petit. Cet article a été écrit avant la catastrophe.

Marc Sigala Grand Voyageur
101 avis rédigés

La chaîne des Annapurnas domine la plaine de Pokhara. La plupart des sommets qui le constituent culminent à plus de 6 000 mètres d'altitude, et jusqu'à 8 000 m pour l'Annapurna I et II.

Mon conseil :
On peut effectuer différents treks dans cette région. Pour ceux qui voudraient partir sac au dos, l'un des avantages de la zone est que c'est l'une des rares où l'on n'est pas obligé de se faire accompagner d'un guide.
Mon avis

Sans doute l'une routes de trekking les plus populaires du pays, la route des Annapurnas est déjà une raison suffisante pour se rendre au Népal. A part une préparation d'itinéraire et d'équipement de rigueur, s'aventurer dans cette région n'est pas très compliqué.

Comme la voie est empruntée par de nombreux touristes, auberges et points de restauration ont été ouverts pour l'occasion et nombreux sont ceux, parmi la population locale, qui tirent leurs ressources de ces activités. Prévoyez quand même que le prix des nuits et de la nourriture augmentent avec l'altitude et l'éloignement, difficulté de ravitaillement oblige...

Si vous voulez partir accompagnés de guides et de porteurs, passez par un agent local. Un permis de trek est de toutes façons nécessaire, ceux qui ont opté pour l'autonomie pourront se le procurer auprès du bureau de l'immigration.



*Après les puissants séismes qui ont frappé le Népal en Avril et Mai 2015, le pays se reconstruit petit à petit. Cet article a été écrit avant la catastrophe.

Circuits et séjours Annapurna