Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Pashupati̇̄nāth

Pashupati̇̄nāth (Népal)

Infos pratiques sur Pashupati̇̄nāth

  • Rencontres locales
  • Rivière / Fleuve
  • Lieu ou Monument religieux
  • Fêtes et festivals
  • Indispensable
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 1 h à pied ou 15 min en bus de Katmandou
Quand partir ?
De septembre à mai
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Pashupati̇̄nāth

David Debrincat Grand Voyageur
896 avis rédigés

A seulement 5 km de Katmandou, la petite ville de Pashupatinath est un lieu de pèlerinage extrêmement sacré sur la rivière Bagmati.

Mon conseil :
En février ou mars il ne faut surtout pas rater le Shivarati, l’immense rassemblement de sâdhus.
Mon avis

Pashupatinath est l’endroit où j’ai ressenti mes plus grandes émotions durant mon voyage au Népal. Après plusieurs années cela reste toujours le moment le plus fort de mes expériences de voyageur.

La rivière Bagmati au Népal est un peu l’équivalent du Gange en Inde. Pashupatinath est donc devenu un site extrêmement sacré pour les hindous. Devant le Golden Temple de nombreuses échoppes vendent des bouquets de fleurs et autres bondieuseries. De nombreux sâdhus viennent en pèlerinage. Ceux-ci sont bien plus authentiques et leur ferveur plus réelle que ceux sur Durbar Square à Katmandou. C’est à Pashupatinath que se déroulent les crémations sur les ghâts. Les touristes qui le souhaitent peuvent assister au rite. Pour une évidente raison de respect je vous conseille de traverser le pontet de vous installer sur la rive opposée. Voilà comment cela se passe. Un corps arrive, recouvert d’un linceul jaune. Il est entièrement plongé dans la Bagmati puis allongé sur le bûcher. Les membres de la famille lui versent alors l’eau du fleuve dans la bouche. Le fils ainé se fait raser la tête et met le feu en tournant cinq fois autour du bûcher. Avant 1829 les veuves étaient brûlées en même temps que leur époux. Le cinquième tour achevé, le fils assène un coup de hache sur le crâne du défunt pour libérer son âme. Une crémation complète dure trois heures et nécessite environ 400 kilos de bois. Les cendres sont pour finir jetées au fleuve. Les êtres purs comme les sâdhus, les bébés ou les victimes de cobras ne sont pas brûlés mais confiés entiers aux eaux sacrées. Impressionnant mais ici tout se déroule avec une incroyable humanité et l’atmosphère est très fortement chargé en émotion.

J’ai traversé presque 50 pays durant ma vie de voyageur et jamais je n’ai été autant touché ou ému que ce jour-là. S’il n’y avait qu’un endroit sur la planète que je devrais conseiller, ce serait Pashupatinath.


*Après les puissants séismes qui ont frappé le Népal en Avril et Mai 2015, le pays se reconstruit petit à petit. Cet article a été écrit avant la catastrophe.

Lorette Vinet Grand Voyageur
72 avis rédigés

Je suis venue à Pashupatinath comme je serais allée à Bénarès, et j'y ai trouvé ce que j'étais venue y chercher. C'est un temple dédié à Shiva, sur les bords de la rivière Bagmati où l'on peut assister à des cérémonies saisissantes.

Mon conseil :
Vous pourrez combiner votre visite de ce centre avec celle de Bodnath. Allez le matin à Bodnath en bus et revenez vers Pashupatinath à pied, en traversant la campagne, pendant environ 45 min.
Mon avis

Lors de ce voyage au Népal, je ne m'attendais pas à assister à des cérémonies de crémation et à en être frappée de la sorte. On a assisté à l'ensemble des étapes, mais de manière inverse à la chronologie habituelle, et je vous assure que lorsqu'ils préparent les corps, ou les réajustent au fur et à mesure qu'ils sont brûlés, tout ça dans une ambiance trouble à cause de la fumée des bûchers, ça vous rempli d'une émotion nouvelle et profonde.

L'ensemble du centre vaut le coup de s'y balader aussi, il y a des constructions sculptées, où l'on retrouve l'érotisme de l'art hindou. Vous pourrez traverser la rivière, et prendre de la hauteur pour bénéficier de la vue. Vous y trouverez nombre de saddhus, et de manière bien plus inconvenante, de singes et de chiens errants.



*Après les puissants séismes qui ont frappé le Népal en Avril et Mai 2015, le pays se reconstruit petit à petit. Cet article a été écrit avant la catastrophe.

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage