Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Terai

Terai (Népal)

Infos pratiques sur Terai

  • Famille
  • Rencontres locales
  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Campagne
  • Rivière / Fleuve
  • Culture (rizière, café, thé…)
  • Cheval
  • Artisanat
  • Tourisme Responsable
  • Indispensable
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 6 h de Katmandou en bus
Quand partir ?
D'octobre à mai
Durée minimum
2 à 3 jours

Avis des voyageurs sur Terai

Simon Hoffmann Grand Voyageur
239 avis rédigés

Le Terai est une région située dans la partie sud du pays. Située sur la frontière, à cheval entre le Népal et l’Inde, la région est, entre autre, habitée par les membres de l’ethnie Taru.

Mon conseil :
Prévoyez du répulsif anti-moustique, la région, bien qu’elle ait subit de grands épandages de DDT, abrite encore une multitude de ces charmantes bébêtes.
Mon avis

On a tendance à s’imaginer le Népal comme un pays entièrement occupé par les chaînes de montagnes mondialement connues les Himalaya, mais sachez que le Népal possède aussi des régions relativement plates. C’est le cas du Teraï. Immense plaine recouverte de jungles et traversée de nombreux cours d’eau, le Teraï abrite un grand nombre d’espècesrares comme le rhinocéros unicornes ou le tigre du Bengale.


Pour les observer, les parcs nationaux du Chitwan et de Bardia sont les lieux les plus indiqués, la balade à dos d’éléphant dans le parc du Chitwan étant pour moi l’un des meilleurs souvenirs que je garde du Népal. La culture n’est pas en reste puisque le Terai est également le lieu de naissance du Bouddha, né à Lumbini en -623 av JC. Une région idéale pour ceux qui partent en famille.



*Après les puissants séismes qui ont frappé le Népal en Avril et Mai 2015, le pays se reconstruit petit à petit. Cet article a été écrit avant la catastrophe.

Des rizières dans le Terai, au sud du népal
Clemence Zisswiller Grand Voyageur
33 avis rédigés

Région située dans le sud du Népal, le Terai recouvre une partie de la Grande Plaine du Gange.

Mon conseil :
Région à fort risque pour le paludisme. Évitez la saison des pluies pour plus de tranquillité, ou envisagez un traitement médical au besoin.
Mon avis

Autre choix que les visites du Nord du pays, le Terai m'a séduite par sa faune, sa flore et sa culture authentique.

Le « Chitwan National Park » constitue un des points d'arrêt essentiel de la destination. Éléphants sauvages, rhinocéros unicornes, tigres du Bengale, ours, singes ainsi qu'une grande diversité d'oiseaux cohabitent dans cette immense réserve naturelle de 93 200 hectares. La « balade dans la jungle » régale à coup sûr les intrépides.

Le Terai forme également le territoire de la communauté Tharu. Lors d'une promenade à cheval, je suis passée à travers une multitude de villages encore peu abîmés par le tourisme. Murs en terre battue et toits de chaume se fondent dans une nature foisonnante. Entre les habitations, d'immenses buffles au regard doux prennent volontiers la pause pour vos photographies.

Si vous prolongez votre séjour dans le Terai, n'hésitez pas à vous rendre à Lumbini, considérée comme le lieu de naissance du Bouddha. Le site est un important lieu de pèlerinage et l'occasion de s'imprégner de la philosophie bouddhiste.

Amateurs de dépaysement, amoureux de verdure, mettez le cap sur le Terai !

Je tiens à ajouter que j'ai visité le Népal avant le séisme de 2015, il est donc possible que les lieux aient beaucoup changé depuis.

Rhinocéros unicorne au Parc National de Chitwan.

Circuits et séjours Terai

  • Incontournables
Balade Népalaise
Env. 15 jours à partir de 1 370 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage