Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Réouverture des frontières :en savoir plus
Sanctuaire des Annapurna

Sanctuaire des Annapurna (Népal)

Infos pratiques sur Sanctuaire des Annapurna

  • Rencontres locales
  • Point de vue
  • Etape de randonnée / Trek
  • Montagne
  • Tourisme Responsable
  • Indispensable
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 30 km de Pokhara en voiture
Quand partir ?
D'octobre à novembre et de mars à mai
Durée minimum
5 à 7 jours

Avis des voyageurs sur Sanctuaire des Annapurna

Simon Hoffmann Grand Voyageur
239 avis rédigés

Le Sanctuaire des Annapurna est le nom donné au trek qui permet de rejoindre le camp de base de l’Annapurna à 4100 mètres d’altitude.

Mon conseil :
Marchez bien à votre rythme pour limiter les risques de mal des montagnes, notamment à partir de 3000 – 3500 mètres et n’hésitez pas à redescendre si vous en sentez les effets.
Mon avis

Sans hésiter, le Sanctuaire des Annapurna est le plus beau trek que j’ai eu la chance de pourvoir faire. Les paysages sont magnifiques et les montagnes sont à couper le souffle. L’ayant fait en février, j’ai eu droit à des chutes de neiges qui ont entièrement recouvert les alentours, rendant le paysage particulièrement beau. Le trek dure de 8 à 12 jours selon votre vitesse de marche et les extensions que vous souhaitez faire, il est effectivement possible de poursuivre le trek en direction de Poon Hill depuis Gandhruk.


Lors de la randonnée, vous traverserez de petits villages, des forêts de bambous et de rhododendrons et même des sources chaudes. Si certains passages peuvent être douloureux pour les jambes, sachez que tout le monde peut faire ce trek, il suffit juste d’être motivé et d’aimé marcher ! Pour moi, un des incontournables d’un séjour au Népal.



*Après les puissants séismes qui ont frappé le Népal en Avril et Mai 2015, le pays se reconstruit petit à petit. Cet article a été écrit avant la catastrophe.

Clemence Zisswiller Grand Voyageur
33 avis rédigés

Le point d'arrivée de treks amateurs et la ligne de départ pour les marcheurs les plus aguerris.

Mon conseil :
Les vendeurs de treks ont tendance à minimiser cette expérience physique et sportive. Ne négligez pas les équipements : la nuit peut s'avérer glaciale en hauteur. En outre, des sachets de soupe lyophilisée ou des barres céréalières sont un vrai plus !
Mon avis

J'ai réalisé le trek au départ de Birethanti (1 050 m) arrivée au camp de base (4 150 m) en 5 jours de marche intensive. Quelle satisfaction de poser à côté du panneau jaune indiquant l'arrivée au « Annapurna Base Camp » ! Mais ce sont surtout des images à couper le souffle que j'ai gagnées ! Les sommets alentours (dont celui du Machapuchare) s'élèvent jusqu'à près de 7 000 mètres et affichent une neige immaculée. Vue et beauté indescriptibles.

Le sanctuaire des Annapurnas ne constitue qu'un point de passage, voire de chute pour la nuitée. L'ambiance conviviale et cosmopolite de la salle commune remettrait un homme sur pied ! C'est aussi un lieu d'échanges entre touristes et guides. Je me souviens de ce montagnard qui a donné une belle définition de son pays : « Nepal : Never End Peace And Love ».

Expérience unique pour les amateurs de trekking, et dépassement de soi qui vaut largement l'effort !

Attention cependant : à cette altitude le mal des montagnes vous guette et il peut s'avérer bien plus sournois que le yéti...

Je tiens à ajouter que j'ai visité le Népal avant le séisme de 2015, il est donc possible que les lieux aient beaucoup changé depuis.

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage