Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Pharping

Pharping (Népal)

Infos pratiques sur Pharping

  • Rencontres locales
  • Point de vue
  • Etape de randonnée / Trek
  • Montagne
  • Lieu ou Monument religieux
  • Hors des sentiers battus
3 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 45 min en bus de Katmandou
Quand partir ?
Entre octobre et mars
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Pharping

David Debrincat Grand Voyageur
896 avis rédigés

A 18 km de Katmandou, Pharping est un havre de paix d’où la vue sur la chaîne Himalayenne est superbe.

Mon conseil :
Une fois à Pharping il faut rejoindre le temple de Vajra Yogini. C’est là que la vue sur la vallée est la plus belle.
Mon avis

Si ce n’est pas le lieu le plus touristique au cours d’un voyage au Népal, Pharping est une étape idéale pour les panoramas exceptionnels.

Du haut de la colline, la vue sur toute la chaîne de l’Himalaya et la vallée de Katmandou est tout simplement saisissante. Je vous conseille de venir ici depuis la capitale. Non seulement c’est une vraie bouffée d’air pur dans ce havre de paix mais c’est en plus l’occasion d’aller à la rencontre des habitants de Pharping. L’échange sera forcément très riche et c’est le meilleur moyen de se rendre compte du mode de vie des paysans dans un village du Népal. De belles rencontres, des panoramas à couper le souffle, j’ai adoré cette journée passée à Pharping à seulement quelques encablures de la capitale.



*Après les puissants séismes qui ont frappé le Népal en Avril et Mai 2015, le pays se reconstruit petit à petit. Cet article a été écrit avant la catastrophe.

Vue sur Pharping
Eva Martin Grand Voyageur
206 avis rédigés

Joli petit village de la vallée de Katmandou et escale privilégiée des bouddhistes ou amateurs de cette philosophie.

Mon conseil :
Certains monastères font aussi office de guest-house ; à méditer si vous passez dans le coin lors de votre voyage au Népal.
Mon avis

Pharping est un lieu de pèlerinage bouddhiste. Pour tout avouer, j’y suis allée car un contre-temps m’avait bloquée sur Katmandou ; et après quelques jours dans la capitale je n’avais plus qu’une obsession : m’échapper de l’effervescence du centre. 

Le village est mignon et surtout visité pour ses deux très jolis temples bouddhistes et la grotte d’Asura, dans laquelle Padmasambhava aurait atteint l’éveil. Dans cette cave d’ailleurs, de nombreux pèlerins au visage serein - ne voyez pas ici un essai poétique, les adorateurs du Bouddha se caractérisent vraiment par cet air paisible - laissent en offrande tsok (nourriture bénie) et bougies ; l’ambiance est chaleureuse et tranquille… Et hop, un cours de zen hyper explicite de quelques secondes et ce, sans même avoir à prononcer un mot ! 

J’ai fait l’aller-retour dans la journée, mais j’ai un peu regretté de ne pas y avoir passé la nuit. Je suppose qu’une fois tous les touristes partis, le spot prend une autre allure, encore plus propre à la zénitude… Om mani padme Om !

Je tiens à ajouter que j'ai visité le Népal avant le séisme de 2015, il est donc possible que les lieux aient beaucoup changé depuis.

Vue sur le village
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage