Mon espace personnel

Dien Bien Phu et son histoire

Si la ville de Dien Bien Phu est actuellement en plein développement, elle est plus attractive par son histoire qu'elle n'a d'intérêt touristique, mais mérite un détour pendant votre voyage au Vietnam.

Situation de la ville

Dien Bien Phu se situe à 450 kilomètres au Nord-Ouest d'Hanoi. Elle est accessible soit par la route soit par avion. Si vous choisissez la voie terrestre, faites étape à Son la, et visitez les anciennes habitations des minorités Thaï. Incluez la découverte de la ville dans un circuit d'au moins 5 jours dans le Nord-Ouest lors de votre séjour au Vietnam. Pour vous y rendre, vous traverserez des paysages magnifiques. Il suffira de s'éloigner alors un tout petit peu pour découvrir de très belles cascades, des lacs de montagne, des villages typiques, car si Dien Bien Phu est connue pour sa bataille, ce sont les diversités ethniques de la région qui lui confèrent sa plus grande richesse.

Comme partout au Vietnam, vous opterez tantôt pour le tuk tuk, tantôt pour le vélo ou la mobylette, en fonction de votre forme, de vos envies et du temps que vous avez devant vous pour visiter le site. Vous pourrez arpenter les rues du bourg de Dien Bien Phu, réaliser des achats au marché de Thuan Chau. La ville en elle même est loin d'avoir un charme fou, et ce n'est pas franchement pour son architecture que l'on s'y rend. Mais indéniablement, nous avons un passé commun un tantinet douloureux avec le Vietnam et cette histoire n'est pas très ancienne. Cela vaut donc la peine de s'y replonger un petit peu.

Dien Bien Phu, chargée d'histoire

C'est en 2014 que le Vietnam a fêté les 60 ans de la victoire de Dien Bien PHu.

Cette petite ville a été fondée en 1841 par la dynastie des Nguyen. En novembre 1953, c'est pour empêcher le Vietminh de s'emparer de Luang Pradang, alors la capitale du Laos, que des troupes françaises sont envoyées dans cette ville. La bataille dans la ville et dans ses plaines environnantes fera rage jusqu'en mai 1954, le 7 plus précisément, date à laquelle d'après des consignes reçues de l'état major français à Hanoï, un cesser le feu est décrété. Ce sera un des derniers gros affrontements de la guerre d'Indochine.

Cette défaite permet d'accélérer les négociations engagées à Genève, et les fameux accords de Genève sont signés en juillet 1954, et entraîneront une séparation du pays en deux, autour du 17e parallèle nord. En 1992, Dien Bien Phu obtient un statut de ville. Celle-ci est sans aucun doute le plus grand vestige de la guerre d'Indochine et pour tous ceux qui s'intéressent à cette guerre ou à la colonisation française au Vietnam, c'est une destination incontournable qui leur permettra de matérialiser et de visualiser ce qu'ils auront appris dans les livres.

Dans les lieux fameux à ne pas manquer lors de votre visite, la colline d'Eliane, Le musée de la victoire de Dien Bien Phu (et ses fresques et les scènes de vie qui y sont présentées), les cimetières militaires de la colline, le poste de commandement de De Castries, le poste de commandement du Général Giap et de ses conseillers (l'occasion pour vous de découvrir les richesses des montagnes qui entourent Dien Bien Phu). Vous pourrez aussi visiter les profonds tunnels qui ont servi d'abris lors des bombardements.

Le site du mémorial

Lorette Vinet
72 contributions
Mis à jour le 11 août 2015