Mon espace personnel

A l'assaut des sommets de l'Ouest

La Birmanie (aujourd'hui appelée Myanmar) offre de nombreuses perspectives de treks et possède quelques sommets extrêmement impressionnants (dont le Hkakabo Razi, qui culmine à 5881 m), mais ils trônent en général dans des régions très reculées et réellement difficiles d'accès. Le Nat Ma Taung, accessible depuis Bagan (ou Pagan), est une excellente option pour envisager un trek sérieux au cours de votre voyage en Birmanie.

Un trek superbe et accessible

Ce trek d'environ une semaine peut être une bonne option si l'on cherche une suite à l'incontournable visite du site de Bagan. Après avoir visité cet incroyable site archéologique et les merveilles d'architecture humaine dont il témoigne, pourquoi ne pas naturellement continuer sur la découverte des paysages proposés par la nature birmane et les sommets de l'ouest ? Car celle-ci n'est certainement pas en reste, et la semaine que vous passerez à progresser vers le Nat Ma Taung vous ravira tout autant.

Je conseille vivement, pour des questions de temps, de tout de même effectuer une partie du trajet en 4x4. La marche elle-même durera 5 jours minimum, ce qui semble suffisant pour profiter du paysage ! Affrétez donc une jeep pour rejoindre le parc national du mont Victoria. Partant de Bagan, il vous faudra rejoindre Chauk, traverser le fleuve de l'Irrawaddy et monter les collines qui s'étendent au-delà, pénétrant ainsi à l'intérieur de l'Etat Chin. La traversée est des plus intéressantes et vous aurez l'occasion de passer à travers des villages et des paysages déjà colorés des particularités de cette zone reculée. Comme souvent en Birmanie, vous pourrez y rencontrer les ethnies résidentes du lieu (ici connues pour les tatouages faciaux qu'arborent les femmes).

Après une courte approche, la marche peut commencer

La marche commence après Kanpetlet, aussi je vous conseille de vous trouver un guide et de prévoir une jeep retour avant ce dernier village, si ce n'est déjà fait. La piste s'enfonce ensuite dans le parc national, espace de nature préservée où l'on pourra profiter, tout au long du chemin, de la richesse de la nature birmane, notamment d'une flore et d'une faune parfois endémique. L'orchidée noire, bien que rare est, de loin, la reine des lieux.

Le parcours est jalonné de petits villages modestes, ce qui vous permettra de passer la nuit et éventuellement de vous ravitailler. Les installations sont bien sûr sommaires, et vous aurez en général le choix entre les auberges locales ou d'humbles et superbes huttes de bambou (summum de l'authenticité, cependant).

On arrivera au sommet après une ascension finale d'une dizaine de kilomètres, d'où l'on pourra profiter de la pagode située non loin du sommet ainsi, bien sûr, du panorama grandiose. S'ensuivra une descente d'environ 7 km, jusqu'au point où une jeep pourra venir vous récupérer. A noter que ce trajet est le plus couramment proposé par les agences de trek, formule que je vous conseille car si vous voulez vous en passer, il vous faudra une bonne dose d'organisation, de prévoyance (importance des nuitées), et quelques jours de plus pour redescendre à pied au premier village, ou bien un coup de chance pour trouver une jeep disponible sur les routes de ces contrées sauvages !

Marc Sigala
101 contributions
Mis à jour le 26 février 2016