Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Le Bund à Shanghai : symbole de la Chine moderne

Que serait Shanghai sans le Bund ? Peut-être un corps sans colonne vertébrale. La vue qui se présente du haut des édifices qui jouxtent la rivière Huangpu est pour moi un symbole de la Chine contemporaine. Vous y admirez l’avenue principale, longue de 1,5 km, mais aussi tout le coeur de Shanghai composé de gratte-ciels ultra modernes, de bâtiments de style européen, de banques et d’anciennes concessions internationales. Entre architecture et mélanges culturels, c’est un véritable livre ouvert sur l’histoire de la ville.

Si vous passez une soirée à Shanghai, ne passez pas à côté de la promenade aux abords de l’eau et prennez le temps d’observer les différences d’une rive à l’autre. On croise alors Chinois pressés et familles tranquilles, un melting-pot très énergisant ! 

Le Bund : héritage des années 30 et attraction majeure

Le Bund se situe sur la rive gauche du Huangpu, caractérisée par l’héritage des années 30 et des anciennes concessions. Je me plais à y imaginer la vie sophistiquée de l’époque coloniale, quand les femmes s’apprêtaient à l’occidentale dans un style sensuel et qu’elles fumaient à l’aide de porte-cigarettes terriblement chics. C’était la grande période de l’Art déco venu tout droit de France ! Le mobilier actuel reste encore influencé par la richesse culturelle de l’époque.

Bien sûr, les choses ont changé. Chacun ressentira différemment le mélange d’aujourd’hui. En effet, de l’autre côté de la rivière, le quartier des affaires de Pudong côtoie des maisons traditionnelles. Les Chinois pratiquent le Tai Chi tout à côté de l’Oriental Pearl TV Tower.

A mon goût, on retrouve ici les principaux symboles de la Chine moderne : patrimoine historique rive gauche, course à la performance économique rive droite, modes de vie traditionnels dans les parcs et modernité forcenée chez les travailleurs pressés.

Le Bund de Shanghai

Tenter de maîtriser l’histoire pour faire revivre le Bund

Pour mieux comprendre ce lieu, je dois vous expliquer son histoire. Simple rive boueuse à l’origine, le Bund ne fut aménagé qu’en 1846 lorsque Shanghai devint un port de commerce. Les anciens racontent que ce sont les femmes qui tenaient autrefois les rennes de la finance. A l’époque, elles vendaient le poisson pêché par leurs maris. Ce sont elles qui gardaient les clés des caisses ! Ainsi, Shanghai a toujours revêtu des allures de parité et de force féminine.

Au fil du temps, les bâtiments se sont multipliés : bureaux, consulats, chambres de commerce, banques... Peu à peu la ville a ressenti une sorte d’effervescence culturelle et économique. Elle accueillait de plus en plus d’institutions financières et de musiciens de jazz. La fête battait son plein, la joie traversait les rues et les clubs à la mode. Toutes les nationalités faisaient cause commune. Mais fin 1940, l’ambiance changea nettement. La victoire des communistes et la guerre civile chinoise déplacèrent les étrangers. Shanghai et le Bund devinrent sans vie.

Ce n’est qu’après la fin des années 90 que la municipalité décida de faire du Bund l’attraction majeure de Shanghai. Des travaux embellirent la promenade et le boulevard pour en faire aujourd’hui un incontournable de la ville !

Emilie Joulia
24 contributions
Mis à jour le 12 juillet 2016