Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Allemagne

L’Allemagne, paysages et vie sauvage

Par sa situation géographique centrale, l’Allemagne est un carrefour, ouvert aux échanges. Délimitée au Sud par les Alpes et au Nord par la Baltique et la mer du Nord, l’Allemagne offre une belle et grande diversité de richesses naturelles, où se mêlent de vastes plaines, des massifs montagneux, des forêts luxuriantes aux chênes millénaires, de fascinants lacs et autres landes majestueuses à découvrir lors d’un voyage en Allemagne.

L’immense plaine allemande

Au nord de l’Allemagne, l’immense plaine est marquée par les glaciations quaternaires avec un sol riche en fer et potasse. La plaine est soumise aux influences océaniques du littoral, mais connaît peu de gel, des précipitations moyennes et des étés doux.

Entre l’Elbe et la Weser s’étendent les campagnes des Börde couvertes de loess : un limon fin et fertile. Plus au sud, autour de Münster, le paysage verdoyant et plat évoque la Hollande voisine. À l’Ouest de la Weser et au nord de Brême, les tourbières sont nombreuses et peuvent même atteindre les 1 400 km2 pour la plus grande.

Les marschen (polders) occupent près de 8 000 km2, notamment dans le Schleswig avec ses polders marins et fluviaux. De part et d’autre de l’Elbe, l’héritage des glaciers scandinaves du paléolithique offre un drainage insuffisant et des sols sablonneux. De la baie de Kiel à celle de Lübeck, de la Baltique à Berlin se succèdent lacs, moraines et collines.

Au sud de Lunebürg s’étend un paysage de landes sauvages protégé grâce à une réserve naturelle.

L’Allemagne des massifs schisteux et des hautes vallées

Le legs de l’ère primaire a créé un plissement qui a donné naissance au massif schisteux rhénan, le long des vallées du Rhin et de la Moselle, avec les sommets de moyennes montagnes de l’Eifel (847 m) et du Taunus (880 m).

Entre le massif schisteux rhénan et la forêt de Thuringe dominent la haute vallée boisée de la Weser et le massif du Harz (1 142 m) avec ses abondantes chutes de neige en hiver.

L’Allemagne alpine

Au sud de l’Allemagne règnent le domaine alpin du pays et le plateau bavarois, vaste glacis du quaternaire qui s’étend jusqu’au Danube, avec des villes telle que Munich.

La chaîne des Alpes bavaroises, hérissée de pics dentelés dus au soulèvement tectonique, culmine à près de 3 000 m, avec le sommet du Zugspitze (2 962 m). La beauté des forêts aux couleurs vert sombre alterne avec les tons gris des parois rocheuses escarpées.

Alpes bavaroises

Entre Stuttgart et le lac de Constance, les hauts plateaux calcaires du Jura Souabe dominent à plus de 1 000 m, au milieu de landes à genévriers et de gorges encaissées.

Dans le Bade-Wurtemberg, la Forêt-Noire se distingue par la diversité des paysages : vignes de coteaux, pâturages, lacs, cascades, forêts luxuriantes et hauts sommets (1 493 m au Feldberg) s’y succèdent.

Dans l’est de la Bavière, la forêt bavaroise est un somptueux massif de moyenne montagne aux épaisses forêts sombres ; un paysage sauvage fait d’éperons rocheux, de gorges, de vallons et d’un long ruban de quartz : véritable curiosité géologique !

La faune allemande

Les forêts allemandes conservent un caractère sauvage grâce à une faune fascinante : des espèces rares d’oiseaux comme le grimpereau de la Forêt-Noire, le balbuzard et la cigogne noire du Nord, des marmottes alpines et autres lièvres des montagnes ; sans oublier, les cerfs, rois des forêts, les sangliers et quelques lynx de Bavière.

Une dizaine de parcs nationaux sont recensés en Allemagne, tel l’exceptionnel Nationalpark Berchtesgaden avec ses aigles royaux.

Latéfa Faïz
306 contributions
Mis à jour le 4 avril 2016
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage