Mon espace personnel

Fenghuang, dernier bastion chinois contre les féroces Miaos

Du Hunan je n’avais entendu parler que du parc de Zhangjiajie et de ses formations karstiques dignes d’estampes chinoises… le reste de la province m’était totalement inconnu jusqu’à ce que je débute l’organisation de mon séjour en Chine et que je vois une photo de Fenghuang. Coup de cœur immédiat…c’était décidé nous finirions notre road trip dans cette charmante petite ville en bord de rivière. J’avais pourtant entendu dire que Fenghuang était en passe de devenir une petite Lijiang, qu’elle était envahie de hordes de touristes chinois et que l’endroit avait déjà un peu perdu son âme… rien n'a pu me faire changer d'avis et bien m'en a pris car, malgré un nombre certain de touristes chinois, j’ai beaucoup apprécié cette étape et j’aurai finalement aimé y passer quelques heures de plus !

Fenghuang maisons au bord de l'eau - Chine

Fenghuang comme au temps des Ming et des Qing

Fenghuang est une ancienne ville de garnison et de commerce de l’époque des Ming et des Qing. C’était un bastion pour les Chinois Han désireux d’asseoir leur autorité dans le coin tout en se protégeant des féroces minorités Miaos insoumises se rebellant sans cesse… La ville n’a pas beaucoup changé depuis cette époque : son relatif isolement géographique l’a protégée des folies de l’histoire puis des folles reconstructions qui ont changé le visage de la Chine ces dernières années. Elle est pour ainsi dire restée en état, un petit miracle ! Nous nous sommes perdus dans cette petite bourgade, nous avons visité de nombreuses belles maisons de l’époque et nous avons arpenté les remparts desquels les enfants tiraient à boulet ouvert sur les méchants Miaos (pour de faux comme ils disent…). Et puis, comme de bons petits touristes nous avons suivi nos homologues chinois et avons descendu la rivière sur un petit rafiot dans le but de bien admirer les maisons sur pilotis…. dont nous n'avons pas vu grand-chose… entre les enfants qui voulaient sauter dans l’eau et le batelier qui faisait la course avec le bateau voisin tout en lui rentrant dedans à plusieurs reprises, impossible de contempler quoi que ce soit…Pas démontés pour autant, nous sommes finalement allés admirer ces belles maisons depuis un des nombreux cafés de la ville où là nous avons eu tout notre temps pour en profiter...

Découverte de la muraille du Sud Est de la Chine

L'autre intérêt de Fenghuang est sa muraille... et oui, si comme moi vous pensiez qu’il n’y avait qu’une seule et unique grande muraille en Chine et bien vous vous trompiez ! Il y avait jadis une muraille aux portes de Fenghuang, longue de 200 kilomètres, qui avait pour but de se protéger de ces fameux Miaos… elle a presque totalement été détruite : on peut voir encore quelques tours de gardes de par la campagne et seuls quelques kilomètres ont été reconstruits et restaurés…

J’avais déjà randonné sur la grande muraille de Chine, je ne pouvais donc pas passer à côté de cette deuxième muraille ! La randonnée fut plutôt courte mais la montée rapide, efficace et éprouvante. Les touristes chinois, pas fans de randonnée, l’ont d’ailleurs bien compris: nous étions les seuls sur le site, nous et un gardien endormi dans une des tours de garde ! Si vous prévoyez de venir découvrir le Hunan, n’hésitez pas à venir découvrir Fenghuang pour replonger dans la Chine des dynasties Ming et Qing, même si vous ne serez pas tout seuls, la ville vaut vraiment le coup.

Amelie Voyagista
9 contributions
Mis à jour le 9 mars 2016