Mon espace personnel

L'est de la Lettonie : le Latgale rural

Si vous cherchez à faire de votre voyage en Lettonie un moment paisible pour se détendre loin du stress de la ville, tout en explorant le passé du pays, le Latgale, une région très rurale et peu peuplée située à l’est du pays, vous en offrira l’opportunité. Idéale pour le dépaysement, vous aurez vite la sensation d’atterrir dans un autre monde...

La véritable campagne lettone

C’est en effet la campagne qui s’établit reine en ces terres lettones situées à l’extrême est du pays, soit aux frontières de ses trois pays limitrophes, la Lituanie, la Biélorussie et la Russie. C’est pourquoi c’est ici que vos connaissances en langue russe vous seront les plus utiles, la très grande majorité des habitants de la région parlant russe pour les transactions de la vie quotidienne.

Le Latgale, de part sa proximité avec la Russie, a par ailleurs été une région dotée d’une certaine importance stratégique dans l’histoire lettone : c’est à travers elle que la religion orthodoxe a été introduite dans le pays, même si l’invasion polonaise l’a par la suite rendu catholique. Vous y trouverez de quoi satisfaire toutes vos envies notamment lors de séjours en plein été : le Latgale n’est pas surnommé "la région des lacs bleus" pour rien, ils sont très nombreux et invitent aux baignades et pique-niques après une balade à vélo dans cette nature sauvage. Le plus célèbre d’entre eux s’appelle le Lac Raznas et son aménagement garantit d’agréables moments.

Coucher de soleil sur le Latgale

Un pèlerinage historique

Dans cette région, deux villes de quelques milliers d’habitants dominent les petites villes alentours. Daugavpils, où vivent environ 110 000 personnes, témoigne des envahissements successifs qu’a connus la Lettonie. Vous y retrouverez des airs russes et la plupart des habitants y parlent le russe ou le polonais (les Russes sont présents à hauteur de 50% de la population contre 17% de Lettons et 15% de Polonais). Le meilleur exemple révélateur de l’histoire mouvementée du pays se trouve sûrement ici, sur la Colline aux Eglises, où se dressent quatre églises de confessions différentes : de l’église de l’Immaculée Conception représentant le catholicisme à l’église orthodoxe Saint-Boris-et-Saint-Gleb en passant par l’église luthérienne Martin Luther et celle des Vieux-Croyants, c’est un véritable pèlerinage retraçant les étapes de conversions religieuses que vous offrira Daugavpils !

La deuxième ville principale, Rezekne, qui compte 40 000 habitants, vous en apprendra davantage sur la culture lettone puisqu’ici, on parle couramment le latgalien, un dialecte issu du letton. Le Latgale aura donc de quoi satisfaire les curieux avide de se cultiver.

Ségolène Renoud-Lyat
21 contributions
Mis à jour le 8 avril 2016