Mon espace personnel

La discrète présence de l'époque soviétique

Indépendants depuis 1991, les Pays Baltes essaient de tourner petit à petit la page d'une histoire commune : celle de l'emprise soviétique. Malgré les apparences, elle reste présente, en témoigne la population sachant parler russe bien qu'elle le nie parfois.

Une présence discrète mais réelle

Tout au long de la frontière Est des trois Pays Baltes (et Nord pour l'Estonie), la Russie et la Biélorussie sont omniprésentes. C'est tout naturellement vers ces zones que l'on retrouvera la plus forte influence résiduelle de l'ex-URSS. Quant aux sites reconvertis en musées pour voyageurs, ils sont disposés à des points clés, notamment sur la côte Balte.

Tour d'horizon pour un retour en 1990.

Emblème URSS

Un retour en arrière

Commençons par le plus gros des morceaux, une ville authentiquement restée russe, Daugavpils. Plusieurs décennies d'écart la séparent de Riga. L'ambiance donne l'impression qu'elle est restée scotchée dans les années 1990. Ici, si l'anglais ne fonctionne pas, c'est le russe qui prend le relais, le letton aura moins de succès. Une promenade en ville permet de voir nombre de bâtiments délabrés, notamment l'ancienne forteresse militaire.

Sa cousine dans l'âme se situe tout au nord de l'Estonie à Narva. La ville frontière héberge 95% de russophones et depuis un promontoire sur lequel la forteresse d'Ivangorod est visible, on peut voir avec émotion les gens passer la frontière. Une statue de Lenine entreposée rappelle à quel point l'ancien leader a laissé son empreinte.

Pour continuer avec la laideur grise des villes des années soviétiques, vous pouvez faire un saut à Virsulikses dont c'est bien le seul intérêt. Heureusement que la proximité de Vilnius ne vous fera pas faire un gros détour.

Tout au sud de la Lituanie, Druskininkai se veut plus moderne, tournée vers les thermes mais le parc Grütas rassemble une collection d'objets, de statues et de sculptures de l'époque soviétique. Ceci sera l'occasion d'admirer et/ou de détester Staline, Lénine, Gorbatchev et consorts.

Enfin, sur la côte balte en Lettonie, vous pourrez être témoin des horreurs commises dans la prison de Karosta, une ancienne base militaire à Liepaja.

Emmanuel Maisonneuve
108 contributions
Mis à jour le 5 avril 2016