Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Au détour des plages d'Uppuveli et de Nilaveli

Si vous êtes fatigués après avoir visiter les temples du centre de l'île, rien de mieux que de venir vous reposer sur les plages du nord de Trincomalee. Ici ni foule, ni plages animées, juste un peu de tranquillité. Un séjour à l'écart du tourisme de masse et au contact de gens accueillants qui n'attendent que les voyageurs.

La tranquille plage d'Uppuveli

A peine quelques kilomètres séparent Uppuveli de Trincomalee, le trajet en triporteur prend à peine quelques minutes. Ravagé par le tsunami en 2004, le village se reconstruit petit à petit. Un homme du coin me racontait comment il avait échappé à la vague en remontant sur les collines de l'ouest de la ville avec une poignée d'habitants.

Après avoir voyagé dans tout le Sri Lanka, vous serez certainement séduit par la quiétude de cette plage au mois de janvier. Ici la saison est décalée par rapport au reste de l'île, si bien que lorsque le sud est surpeuplé de voyageurs, Uppuveli est encore tranquille et n'attend que les visiteurs.

Prenez le temps de vous promenez vers le nord de la baie qui abrite une superbe lagune habitée par les pêcheurs du coin. Des barques en bois qui flottent sur l'eau, autour de l'étang quelques petites cases où s'entassent plusieurs familles, des troupeaux de buffles sauvages qui traînent sur la plage. N'hésitez pas à traverser le bras de mer vers la côte rocheuse. Elle abrite un petit kovil hindou très coloré tout à fait charmant.

L'île aux Pigeons

Nilaveli et l'île aux Pigeons

Nilaveli ressemble beaucoup à sa petite sœur Uppuveli mais elle est déjà plus développée. Lors de mon voyage au Sri Lanka, de gros complexes hôteliers commençaient à pousser dans certains endroits de la plage. Mais elle est tellement longue qu'il faudra encore un peu de temps avant qu'elle soit totalement défigurée.

Si vous venez jusqu'à cette plage, vous devez absolument faire l'excursion jusqu'à l'île aux Pigeons, que l'on aperçoit à quelques encablures de la côte. Elle est classée parc naturel, ce qui au Sri Lanka signifie prix d'entrée un peu élevé. Mais l'expérience vaut le coup, je vous l'assure. Au village vous pourrez certainement trouver un pêcheur qui acceptera de vous emmener sur place pour presque rien.

Choisissez d'y venir le matin ou en fin d'après-midi et vous serez sûrement seul au monde. Nous y avons passé plusieurs heures et mis à part nous et le garde du parc, nous n'avons vu personne. L'île se résume à deux plages et une petite colline rocheuse. Le paysage y est vraiment incroyable. Tournez le regard vers l'eau et observez sans un bruit. Après quelques secondes vous verrez certainement un premier aileron, puis deux... Toute une colonie en faite. Les requins à pointe noire, nombreux sur le récif au large de l'île, s'approchent à moins d'un mètre de la plage. Et n'ayez crainte, ils sont inoffensifs et ne mangent que du plancton. Si je suis encore là pour le dire c'est qu'il n'y a pas de risques.

Paul Engel
84 contributions
Publié le 6 février 2015