Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Goûter à l'effervescence du bazar de Pettah à Colombo

Réservez au moins une demi-journée à vous perdre dans le bazar de Pettah à Colombo. La tradition des marchés se perpétue ici depuis des siècles et promet une découverte au cours de laquelle tous les sens seront sollicités. Les rues sont envahies d'échoppes dans lesquelles tout se vend, de la petite babiole au panier de mangues fraîches, du disque compact au dernier tee-shirt à la mode.

Se perdre dans les ruelles de Colombo

Depuis la gare de Colombo Fort, prendre la passerelle qui enjambe Olcott Mawatha pour se fondre dans la foule du bazar. Commencer la balade en remontant Cross Street 1 et ses petits stands qui proposent lunettes, tongs et articles de plage. En bifurquant à droite sur Prince Street vous vous retrouverez quasiment au cœur du bazar. Restez vigilant, fondez-vous dans la masse et observez.

Jeune fille en sari qui flâne dans les boutiques, homme d'affaire pressé qui cherche une nouvelle cravate, mère de famille qui négocie une once de cannelle pour le repas du soir. Les rues sont rapidement engorgées, à se demander où l'on va pouvoir se faufiler. Alors que les boutiques sont ravitaillées en continu par des livreurs tirant leurs vieilles charrettes en bois, des taxis klaxonnent à tue-tête alors qu'un balaj tente de ramener deux touristes jusqu'à leur hôtel.

En remontant vers Main Street arrêtez-vous absolument devant la mosquée Al Jami-Ul-Jaffar, alias la mosquée rouge. Plus haut, sur votre droite, rejoignez Sea Street, la rue des bijoutiers. Je vous déconseille d'y acheter quoi que ce soit, à moins d'être accompagné d'une personne de confiance. Les arnaques sont nombreuses. Au bout de la rue, levez les yeux pour admirer le kovil coloré du temple hindou Kathiresan.

Mosquée de Pettah

Goûter les spécialités locales à Colombo

En remontant Maliban Street de l'autre côté du quartier, vous tomberez sur une ancienne halle sous laquelle on vend toute sorte de fruits et légumes. Les étals sont pleines à craquer, près à céder sous le poids des marchandises. Poussez la porte d'une des échoppes qui bordent la place et laissez vous tenter par un encas. Rotties, patties, cutlets ou vadai raviront vos papilles. Attention toutefois si vous n'aimez pas manger épicé. N'hésitez pas à vous arrêter devant l'un des nombreux stands installés sur les trottoirs pour goûter la cuisine de rue du Sri Lanka.

Le bazar de Pettah la nuit

Comme souvent au Sri Lanka, c'est dans la soirée que l'effervescence du bazar de Pettah atteint son apogée. On se bouscule sur les trottoirs, on se presse dans les ruelles du centre du quartier. Des hommes armés de porte-voix haranguent la foule en répétant inlassablement les même slogans. Des vendeurs à la sauvette s'installent progressivement partout où ils le peuvent, jusqu'à occuper le moindre mètre carré de trottoir. Et si la foule vous pèse, vous pourrez toujours vous échapper en empruntant la passerelle qui mène au quartier du Fort, au niveau du rond point de l'horloge Khan.

Paul Engel
84 contributions
Mis à jour le 29 juin 2016