Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Slovaquie

Le folklore traditionnel de la Slovaquie

Costumes traditionnels

La Slovaquie a depuis toujours une grande tradition de fêtes folkloriques et a su préserver ses coutumes. Le christianisme n'a pas éradiqué cela, et les festivités chrétiennes se sont simplement rajoutées à celles qui existaient déjà.
Aujourd'hui encore, ces deux aspects se complètent toujours, la religion restant très importante dans le pays et les festivals de folklore continuant à marquer l'identité nationale.

Folklore couleur slave

La Slovaquie est fière de son patrimoine folklorique, qui reste très ancré dans le quotidien. Chaque région a son propre folklore, qui varie encore selon les villes et villages desdites régions (plus courant dans les villages cependant). Plusieurs festivals ont lieu, mettant en scène les différents costumes, musiques et danses, traditions, dialectes... Ces fêtes possèdent chacune leurs caractéristiques, et chaque manifestation détient sa propre atmosphère bien spécifique.

Trois grands festivals en particulier ont lieu, présentant les différents folklores de chaque région : celui de Východná, celui de Myjava et celui de Detva. Ils bénéficient du soutien du CIOFF (plus grande organisation mondiale de folklore), ce qui prouve bien leurs poids. Les environs de chaque ville vibrent au rythme de cette ambiance festivalière, ce qui peut se comprendre : celui de Východná par exemple (1e édition en 1953 quand même !) accueille environ 1500 artistes et reçoit près de 70 000 visiteurs ! A voir lors de votre séjour en Slovaquie.

A côté de ces grands moments très animés, il y a les traditions plus quotidiennes, comme celle du transport de la Morena : cette fête, marquant et la fin du Carnaval et la fin de l’hiver, consiste à transporter la Morena, mannequin de paille symbolisant le mauvais esprit hivernal, en dehors du village, puis à la brûler et la jeter dans le cours d’eau le plus proche. Le letecko, le bâton de la Morena, est alors brandi pour célébrer le renouveau de la nature.

Œufs de Pâques décorés

Fêtes religieuses à la slovaque

La majorité de la population est catholique, et il existe aussi d’importantes communautés protestantes. La plupart des survivants de la Shoah s'étant installés en Israël après 1945, c'est donc surtout des fêtes chrétiennes que l'on retrouve tout au long de l'année.

La plus importante d'entre elles est Pâques, qui mêle aujourd'hui traditions païennes et coutumes chrétiennes. Les coutumes de Pâques sont bien respectées, comme par exemple ne pas travailler au jardin le vendredi saint (ne rien faire avec de l’argile ou de la terre) ou le respect du carême. Le lundi de Pâques est le "lundi des fouets" (derrière ce nom barbare se cache une pratique plutôt sympathique) et il est dédié à l’arrosage : les hommes et les garçons vont de maison en maison, arrosent les femmes et les filles d'eau et les "fouettent" doucement avec une baguette. En échange, elles leur offrent des œufs peints et un ruban coloré à accrocher sur le fouet, ou des sucreries en chocolat pour les enfants.
Cette tradition n'a rien de violent : les fouets de branches de saule tressées et l'eau fraîche apportent force et vitalité à celles qui en sont touchées. Une belle manière de célébrer le printemps.

Noël est précédé de la Saint-Nicolas, où les enfants impatients découvrent bonbons et cadeaux dans leurs chaussures. Et Noël lui-même bien sûr est une fête capitale, avec beaucoup de coutumes respectées, plus qu'en France – comme la tradition de placer une écaille de poisson sous l’assiette, pour la chance, ou le jeu du plomb fondu : on fait fondre avec une bougie un petit peu de plomb, qui est ensuite versé dans un bol d'eau froide : la forme ainsi donnée permet des prophéties plus ou moins farfelues ("ah, ça ressemble à... un tigre ! Bon, et ben ça veut dire que cette année tu iras dans la jungle amazonienne. Si si.").

Enfin, pour s'éloigner un peu des fêtes, une particularité de la Slovaquie est ses églises en bois (en majorité orthodoxes). Elles se situent exclusivement au Nord-Est, près des montagnes des Carpates, généreusement fournies en bois. Ces constructions originales offrent une architecture unique, et il n'en reste qu'une cinquantaine, qui comptent parmi les perles du pays.

Marlène Viardot
29 contributions
Mis à jour le 30 septembre 2015
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage