Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Mon espace personnel
Service voyageur
Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00

Côte sud : la plage à l'infini

Sentir le sable fin qui glisse sous les pieds. Prendre le soleil en bouquinant sur la plage. Explorer les fonds marins avec un masque et un tuba. Aller à la rencontre des pêcheurs de l'île. Déguster un poisson grillé les pieds dans l'eau. Voilà ce qui attend le voyageur sur la côte sud lors de son voyage au Sri Lanka.

Weligama : pêche à la ligne haut perché

La pêche sur échasse est une très vielle coutume transmise de génération en génération par des famille de pêcheurs de Galle. L'un des endroits où l'on peut observer cette technique ancestrale est la ville portuaire de Weligama. Et les gens du coin l'ont bien compris. Ainsi celui qui prend une photographie devra quasiment à chaque fois payer pour le cliché.

Mirissa : musique, baleines et poisson grillé

Mirissa est devenue très populaire notamment pour ses excursions d'observation des baleines. Ses plages attirent les foules mais pourtant j'en garde un beau souvenir. La plage principale fait penser à la Thaïlande avec sa multitude de petits restaurants et de bars où l'on peut faire la fête une bonne partie de la nuit. Devant chacun d'entre eux, on trouve un petit comptoir avec le poisson frais du jour. Il n'y a plus qu'à choisir et à s'installer pour déguster. Si vous cherchez plus de calme, longez la côte en direction du temple de Bandaramulla et très vite vous ne croiserez presque plus personne. Apprenez en plus en allant sur mon blog.

.

Mirissa le soir...

Talalla, la secrète

La plupart des voyageurs passent devant la plage de Talalla sans même la remarquer et c'est tant mieux. Pourtant la route qui relie Mattara à Mirissa passe à une centaine de mètres de là. Je ne peux pas décrire ce que j'ai ressenti en voyant cette plage pour la première fois. Une impression d'espace, l'immensité, le calme, la solitude.

Au niveau hébergement, vous n'aurez pas trop le choix, une poignée d'établissements se partagent les rares terrains où les constructions sont autorisées. A Talalla, il n'y a qu'une chose à faire, se poser, apprécier et surtout observer. Tous les matins, les élèves de l'école du village viennent sur la plage pour une séance de sport. Dans un coin de la baie, les pêcheurs restaurent leurs petites embarcations en bois. Et le soir, depuis la falaise à l'est de la plage, le coucher de soleil offre un spectacle rare.

Tangalla et ses criques

La côte de l'ouest de Tangalla ne compte pas moins d'une dizaine de petites criques toutes plus charmantes les unes que les autres. Elles sont parfaites pour ceux qui aiment les voyages détente.

Prenez le temps de vous promenez le long du sentier côtier qui relie Tangalla à Goyambokka et qui traverse une bonne partie des plages de la ville. Alors que je marchais dans un bois au-dessus de l'eau, j'ai entendu le cri d'un oiseau. Soudain devant moi déboulait un paon. Ils étaient partout, dans les branches, sous les arbres, tout autour du chemin.

Tangalla est également l'escale parfaite pour l'observation des tortues vertes du côté de la plage de Rekawa. La saison idéale va d'avril à septembre.

Paul Engel
84 contributions
Publié le 6 février 2015

Idées de circuits

  • Incontournables
Escapade amoureuse à Ceylan
Env. 9 jours à partir de 2 190 €
  • Charme et luxe
Pierre, chlorophylle et embruns
Env. 14 jours à partir de 1 800 €
  • Incontournables
Plages de l'Est et Triangle culturel
Env. 13 jours à partir de 950 €