Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Bosnie

Mostar : la vieille ville et les alentours

Impossible de ne pas mentionner Mostar sans aborder la vieille ville et son fameux pont, détruit en 1993 pendant la guerre de Bosnie. Au delà de cela, qu'est devenue la ville ? Comment s'est-elle reconstruite ? Éléments de réponse dans cet article. En route pour un petit voyage en Bosnie-Herzégovine...

Les ravages de la guerre

Située dans la vallée de la Neretva, Mostar est une municipalité réunissant les ethnies serbes, croates et bosniaques sans qu'il n'y ait de majorité absolue. L'éclatement de la guerre a stigmatisé les tensions inter-ethniques entre Croates, Bosniaques et Serbes. C'est notamment pour des raisons de stratégie que le pont fut détruit par les forces armées croates en novembre 1993, ainsi les Bosniaques ne pouvaient plus aller et venir de l'autre côté du pont qui avait résisté à tous les conflits depuis sa construction au XVIe siècle. Cependant cette décision de détruire le pont de Mostar ne faisait pas l'unanimité parmi les Croates.

Après la guerre, un pont temporaire câble fut installé jusqu'à ce qu'un nouveau pont soit reconstruit à l'identique en 2004.

Mostar

Le renouveau du pont et de la vieille ville

Grâce à la reconstruction du pont et l'apport de donateurs, une dynamique s'est lancée, permettant de réhabiliter de nombreux bâtiments historiques dans la vieille ville, de construire des maisons individuelles dans cette cité sévèrement touchée par les combats. Même si de nombreux stigmates sont clairement visibles, la vieille ville est devenue très attractive pour les touristes qui ne manqueront pas de venir visiter les mosquées, la tour de l'horloge, la Čaršija de Kujundžiluk, des palais épiscopaux, catholiques et orthodoxes, des résidences et le musée de l'Herzégovine.

Ailleurs à Mostar

Malgré tout, les tensions ethniques ne sont pas réellement éteintes, la cohabitation restant toujours délicate. Tout voyageur sortant hors de la vieille ville s'apercevra des différences entre les quartiers Ouest et Est.

Etant donné la situation de la ville encaissée au milieu de montagnes, plusieurs parcs et réserves sont accessibles à proximité, citons-les : le parc naturel de Ruište, la réserve naturelle de Diva Grabovica et le Blato. Enfin même s'il s'agit d'un village situé à une dizaine de kilomètres de Mostar, Bjagaj fait partie de la municipalité de Mostar. On peut y voir la source de la Buna avec à proximité une maison de derviches tandis que plusieurs grottes et sites archéologiques peuplent les environs. Un détour vivement conseillé.

Emmanuel Maisonneuve
108 contributions
Mis à jour le 5 avril 2016

Idées de circuits

combiné
  • Hors des sentiers battus
Les joyaux des Balkans en passant par Albanie, Croatie, Bosnie
Env. 15 jours à partir de 1 020 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage